JOROTERAPIA Soigner avec la quête de sens

par Alice Pelerin (Ranorojaona)

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Laurence Pourchez.


  • Résumé

    Cette recherche analyse une pratique, née de maladies qui n’ont pas trouvé de réponse dans le domaine biomédical. Elle constate que le manque de sens ou un sens très péjoratif à la maladie induit un désordre intérieur qui est assimilé au « chaos ». Ce néant de nos origines a été à l’origine des mythes cosmogoniques et des religions antiques qui constituent la première mise en ordre du monde dans toutes les civilisations humaines. La mort, le plus grand désordre du parcours humain, et tout ce qui lui est assimilé comme situation, ramènent en chaque individu ce chaos et l’angoisse de néantification qui lui est indissociable, à travers la perturbation de ses liens. C’est ce qui s’exprime dans les manifestations psychosomatiques et les maladies « surnaturelles ». La remise en ordre proposée dans cette pratique s’appuie sur l’humain, être de lien et de symbole, qu’il faut rétablir à la fois sur le plan individuel et collectif. Elle s’inspire de la culture malgache et de son rapport aux ancêtres. Cette thèse veut contribuer à combler la rupture entre la culture scientifique et celle des humanités par la naissance d’une discipline frontière : l’anthropomédecine.

  • Titre traduit

    Joroterapia Caring with the quest of meaning


  • Résumé

    This research analyses a practice, born from diseases that didn’t find any answers in the biomedical field. It notices that the lack of sense or a very pejorative sense attributed to the disease results in an inner disorder which is likened to « chaos ». This void of our origins has been the roots of cosmogonic myths and ancient religions which constitute the first tidying of the world in all human civilizations. Death, the biggest disorder of human history, and any situation likened to it, bring back inside each individual this chaos and the anguish of self nihilation that is indivisible from it, through the disruption of its bonds. This is what is expressed in the psychosomatic demonstrations and the « supernatural » diseases. The tidying proposed in this practice leans on the human being, individual of bond and symbolism, which needs to be re-established individually and collectively speaking. It draws its inspiration from Malagasy culture and from its connection with the ancestors. This thesis aims to contribute to fill the breach between the scientific culture and the humanities’ one by giving birth to a boundary discipline: anthropomedicine.