Comment concilier le développement des systèmes d'élevage porcin et l'amélioration de la qualité des produits animaux : Modélisation multi-agents appliquée au secteur de l'élevage porcin à Madagascar pour la conception et l'évaluation de scénarii de lutte contre la cysticercose

par Vincent Porphyre

Projet de thèse en Epidémiologie

Sous la direction de Éric Cardinale.

Thèses en préparation à La Réunion , dans le cadre de École doctorale Sciences, Technologies et Santé (Saint-Denis, La Réunion) depuis le 01-10-2012 .


  • Résumé

    Face aux enjeux que rencontrent les systèmes d’élevage et les filières animales des pays du Sud pour concilier à la fois sécurité alimentaire et sûreté des aliments, et face aux forts aléas économiques (volatilité des prix) et sanitaires (épizooties) qui menacent leurs activités, les acteurs de ces filières animales sont en demande de définir des plans d’action visant à faire évoluer le secteur dans le sens d’une réduction des risques et d’une meilleure rentabilité de leur activité. Par ailleurs, les consommateurs et les distributeurs réclament plus de qualité sanitaire des produits, notamment vis-à-vis de la cysticercose dans le cas de la viande porcine dans le contexte malgache, et plus de régularité des approvisionnements (en terme de prix et de quantité disponibles) au cours de l’année. La thèse envisagée a pour objectif de contribuer au développement méthodologique des démarches d’évaluation multicritères des systèmes d’élevage dans le but d’accompagner les acteurs des filières dans leurs réflexions en matière de développement économique et de protection des consommateurs. Il s’agira de développer et d’appliquer une démarche de modélisation d’accompagnement mettant en œuvre la simulation multi-agents, en association avec les acteurs locaux, dans la filière de production porcine de Madagascar (i) pour modéliser son fonctionnement socio-technique et économique (depuis l’exploitation jusqu’à la distribution) en lien avec l’épidémiologie de la cysticercose à T. solium, et (ii) pour évaluer des configurations alternatives (en termes de systèmes de production et/ou de relations au sein des filières) en mesure de répondre aux demandes de consommateurs malgaches, de soutenir l’économie des acteurs et de lutter contre la cysticercose porcine. La thèse sera portée par le Cirad à St Pierre (UMR112 SELMET) en partenariat avec plusieurs organismes de recherche dont, notamment, l’Université de la Réunion, SupAgro Montpellier, le FOFIFA-DRZV et l’Institut Pasteur de Madagascar à Madagascar, et se déroulera dans le cadre du réseau QualiREG financé par le POCT Réunion, mesure 1.06 (2012-2015).


  • Pas de résumé disponible.