Import, export et traduction sémantiques génériques basés sur une ontologie de langages de représentation de connaissances

par Jeremy Benard

Projet de thèse en Informatique


Sous la direction de Philippe Martin.

Thèses en préparation à La Réunion , dans le cadre de École doctorale Sciences, Technologies et Santé (Saint-Denis, La Réunion) depuis le 01-10-2012 .


  • Résumé

    Les langages de représentation de connaissances (LRCs) sont des langages qui permettent de représenter et partager des informations sous une forme logique. Il y a de nombreux LRCs. Chaque LRC a au moins un modèle structurel abstrait et peut avoir plusieurs notations. Ces modèles et notations ont été conçus pour répondre à des besoins de modélisation ou de calculabilité différents, ainsi qu'à des préférences différentes. Les outils actuels gérant ou traduisant des RCs ne travaillent qu'avec quelques LRCs et ne permettent pas – ou très peu – à leurs utilisateurs finaux d'adapter les modèles et notations de ces LRCs. Cette thèse contribue à résoudre ces problèmes pratiques et le problème de recherche original suivant : “une fonction d'import et une fonction d'export de RCs peuvent-elle être spécifiées de façon générique et, si oui, comment leurs ressources peuvent-elles être spécifiées ?”. Cette thèse s'inscrit dans un projet plus vaste dont l'objectif général est de faciliter le partage et la réutilisation des connaissances liées aux composants logiciels et à leurs présentations. L'approche suivie dans cette thèse est basée sur une ontologie de LRCs nommée KRLO, et donc sur une représentation formelle de ces LRCs. KRLO a trois caractéristiques importantes et originales auxquelles cette thèse à contribué : i) elle représente des modèles de LRCs de différentes familles de façon uniforme, ii) elle inclut une ontologie de notations de LRCs, et iii) elle spécifie des fonctions génériques pour l'import et l'export de RCs dans divers LRCs. Cette thèse a contribué à améliorer la première version de KRLO (KRLO_2014) et à donner naissance à sa seconde version. KRLO_2014 contenait des imprécisions de modélisation qui rendaient son exploitation difficile ou peu pratique. Cette thèse a aussi contribué à la spécification et l'opérationnalisation de “Structure_map”, une fonction permettant d'écrire de façon modulaire et paramétrable toute autre fonction utilisant une boucle. Son utilisation permet de créer et d'organiser les fonctions en une ontologie de composants logiciels. Pour implémenter une fonction générique d'export basée sur KRLO, j'ai développé SRS (Structure_map based Request Solver), un résolveur d'expressions de chemins sur des RCs. SRS interprète toutes les fonctions. SRS apporte ainsi une validation expérimentale à la fois à l'utilisation de cette primitive (Structure_map) et à l'utilisation de KRLO. Directement ou indirectement, SRS et KRLO pourront être utilisés par GTH, l'entreprise partenaire de cette thèse.


  • Pas de résumé disponible.