Vers une compréhension de la diversité invisible. L'école point de rencontre entre la potentialité individuelle et la capacité à construire des compétences.

par Abelardo Kahl

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Laurence Cornu.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société depuis le 16-07-2012 .


  • Résumé

    « L’essentiel est invisible pour les yeux » confia le renard au petit prince de Saint-Exupéry. Cette thèse cherche à établir l’existence d’une diversité invisible, et sa prise en considération dans le processus d’éducation scolaire. Du point de vue théorique, le concept de diversité a été développé par des chercheurs anglo-saxons à partir d’une analogie avec les sciences du vivant et le concept de biodiversité. Il n’est pas à démontrer que la biologie est si vaste justement du fait de l’extrême abondance et de la multiplicité du vivant. Néanmoins, si le concept est issu de l’analogie de la biodiversité et des sciences du vivant, au sens pratique de l’utilisation de ce concept, un paradoxe est présent : la diversité humaine rime plutôt avec pauvreté, immigration, intégration, quartier, assimilation, étranger, handicap, discrimination, lutte…bizarre. Face à ce constat nous nous interrogerons sur la cause de ce paradoxe. En ce qui concerne la diversité il serait nécessaire d’aborder un champ conceptuel assez large, pour avancer vers sa compréhension. C’est alors que la transdisciplinarité semble incontournable, ainsi des disciplines telles la psychologie, la biologie, l’anthropologie, la sociologie, la philosophie, parmi d’autres vont y contribuer. Cette recherche étudiera dans un premier temps la dimension non visible de la diversité et comment elle est appréhendée dans le système éducatif français. Dans un deuxième temps, des entretiens nous permettrons d’aborder les points de convergence et de divergence des différents acteurs du système éducatif vis-à-vis de la diversité visible et invisible. Enfin dans un dernier temps, nous allons tenter de faire émerger la pertinence d’un nouveau paradigme d’éducation qui prendrait en compte la diversité invisible afin de contribuer à la construction des compétences dès l’école.


  • Pas de résumé disponible.