Etat, paysans et agrobusiness en Egypte. : recomposition des acteurs et des territoires au sein des nouvelles terres agricoles

par Delphine Desmulier-Acloque (Desmulier)

Projet de thèse en Géographie humaine, économique et régionale

Sous la direction de François Molle.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent (Nanterre) , en partenariat avec CEDEJ - Le Caire (equipe de recherche) et de IWMI - Le Caire (equipe de recherche) depuis le 14-11-2012 .


  • Résumé

    La recherche doctorale a pour objet principal le processus d'extension des terres vers le désert égyptien, les dispositifs mis en oeuvre et les acteurs qu'il implique, à savoir : l'Etat ; les grandes exploitations de type capitaliste qui se situent au cœur des projets de développement et de « verdissement » du désert ; les paysans – dont la définition et la place sont à questionner – ; les bailleurs de fonds internationaux qui orientent et façonnent les politiques agricoles en Egypte depuis la seconde moitié du XXe siècle. Les modalités d'accès au foncier et à l'eau au sein des nouvelles terres, les acteurs publics et privés qui participent au processus de mise en valeur agricole, ainsi que les formes d'insertion de ces territoires dans la recomposition du secteur agricole en Egypte, sont alors à établir. L'objectif est ainsi de comprendre dans quelle mesure le processus d'extension des terres agricoles s'inscrit dans des dispositifs politiques et socio-économiques qui contribuent à la mutation des territoires et des acteurs de l'agriculture égyptienne. En quoi les terres nouvelles sont-elles le lieu d'émergence de nouveaux territoires agricoles en Egpte, où se joue la coexistence entre une grande agriculture capitaliste, dont il s'agit de définir les formes et la diversité, et une agriculture de petits producteurs ? Ce sujet s'inscrit ainsi dans trois champs de recherche principaux en géographie : - celui de la construction territoriale d'espaces situés à la limite de l'écoumène, où les concepts de frontière et de front pionnier agricole peuvent être mobilisés - celui du renouvellement contemporain des acteurs de l'agriculture, notamment dans le contexte d'une transformation capitaliste de l'agriculture et de l'avènement d'une "agriculture de firme" - celui des rapports de pouvoir et des formes de gouvernance qui émergent pour l'allocation des ressources foncières et hydriques, ainsi que pour l'accès aux marchés.

  • Titre traduit

    State, peasants and agribusiness in Egypt. The case of the new reclaimed lands.


  • Pas de résumé disponible.