Les nouvelles formes de pratique sonore en réseau. : pratique collaborative, création partagée, Internet comme non-espace, écoute prolongée et installation permanente.

par Julien Ottavi

Projet de thèse en Arts

Sous la direction de Olivier Lussac.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Fernand Braudel (Nancy-Metz) depuis le 04-03-2013 .


  • Résumé

    Depuis l'avènement des technologies portables et du réseau Internet, de nombreux artistes conçoivent leurs œuvres au delà d'un espace et d'un temps donnés et inventent des formes permanentes et immatérielles disséminées sur les réseaux. Dans le cadre de cette recherche, il s'agirait de produire à la fois une série de travaux sonores utilisant le réseau, des modes de participation collaboratifs et de proposer aussi une pensée sur les concepts révélés par ces nouvelles pratiques et formes d'écritures artistiques. Je propose de concentrer ma recherche, sur les éléments nécessaires pouvant constituer un laboratoire connecté de production sonore partagé, dans lequel toutes ces questions (et d'autres à venir et a définir ensemble) seraient posées au travers de formes d'installations dé-géolocalisées et de performances musicales en simultanés sur Internet. Il serait intéressant de pouvoir à la fois envisager une production avec une communauté d'artistes et de penseurs ayant une pratique et des connaissances dans le domaine mais aussi de savoir comment ces artistes, théoriciens formulent leur pensées et créent de nouveaux concepts. Ainsi, mon travail de recherche pourrait tenter de croiser un projet de création, une pratique, un savoir- faire et articuler de ce fait, une méthodologie théorique donnant accès à des clefs de compréhension de ces nouvelles formes d'écritures.


  • Pas de résumé disponible.