Recherches sur les échanges économiques des cités grecques du littoral occidental de la Mer Noire du Ve s. au Ier s. avant Jésus-Christ

par Thibaut Castelli

Projet de thèse en Histoire et Archéologie des mondes anciens

Sous la direction de Christel Müller et de Alexandru Avram.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent (Nanterre) depuis le 27-11-2012 .


  • Résumé

    Nous nous proposons d’élaborer une nouvelle vision des échanges entre les cités grecques du littoral occidental de la mer Noire et le reste du monde grec de l’époque classique à l’époque hellénistique. En étudiant ces cités de Nikônion à Apollonia, dans une perspective économique, cette thèse se propose de découvrir si elles ont des caractéristiques économiques semblables et si elles suivent le même rythme de développement. Ceci pourra aider à vérifier dans quelle mesure ces cités, qui ont des relations commerciales intenses, peuvent être regroupées en un ensemble économique cohérent. Nous devrons identifier également les acteurs de ces échanges, ainsi que les produits échangés, dont certains (céréales, poissons, esclaves...) n’ont laissé que peu de traces dans les sources archéologiques, épigraphiques et littéraires. La recherche inclue les relations avec les populations et les royaumes de l’hinterland qui influent sur l’exploitation des territoires ruraux de ces cités et qui sont des partenaires commerciaux. Cette recherche permettra de comparer le fonctionnement des échanges avec d’autres parties du Pont-Euxin, notamment le Pont Nord où l’influence d’Athènes est importante durant le IVe siècle. Le but est de pouvoir comparer les flux observés dans l’espace pontique avec ceux existant dans d’autres régions grecques.

  • Titre traduit

    Research on economic relations of the Greek cities from the Western Black Sea Coast from 5th to 1st century BC


  • Résumé

    We intend to develop a new understanding of the trade between the Greek cities of the western coast of the Black Sea and the rest of the Greek world during the Classical and Hellenistic periods. By studying these cities from Nikonion to Apollonia, from an economic perspective, this thesis aims to discover if they have similar economic characteristics and if they follow the same rythm of development. This may help to see how these cities, which have intense trade relations can be grouped into a cohesive economic unit. We will also identify in these exchanges the actors and the traded products, some of which (cereals, fish, slaves ...) have left little traces in the archaeological, epigraphic and literary sources. The research includes the relationship with the population and kingdoms of the hinterland that affect the exploitation of rural areas of these cities and are trade partners. This research will compare the exchanges with other parts of the Black Sea, including the northern part where the Athenian influence is important during the fourth century. The goal is to compare the flow observed in the Pontic area with those existing in other regions of Greece.