Les valeurs archétypales en français. Une perspective néo-saussurienne de la valeur linguistique

par Yasena Gurgakova

Projet de thèse en Langue française

Sous la direction de Franck Neveu.

Thèses en préparation à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) depuis le 27-02-2013 .


  • Résumé

    La thèse consiste en une mise en rapport aux plans notionnel et empirique de la valeur saussurienne et de l’archétype jungien. L’intérêt d’établir une telle corrélation est d’étudier les valeurs archétypales dans une perspective néo-saussurienne. Pour ce faire, la notion de valeur dans les manuscrits saussuriens De l'essence double du langage est traitée dans son aspect double, différentiel et réflexif à la fois : cela permet aux différences articulées de se charger d’une expression métalinguistique. Les valeurs archétypales héritent alors de cette propriété double. La notion de valeur archétypale entre ainsi en interdépendance avec d’autres notions : celles de différenciation, de postélaboration, d’association, de catégorie, de niveau. Les valeurs archétypales héritent de deux particularités des archétypes jungiens : elles se présentent comme des conventions collectives sociales et comme des élaborations langagières systémiques à la fois. Pour assurer le cadre méthodologique de l’analyse, une division aristotélicienne est appliquée. Cela permet d’abord aux valeurs de s’articuler en valeurs génériques, spécifiques et numériques. Cela permet ensuite aux qualités archétypales d’assurer les différenciations. Dans la mesure où valeur et sens sont inséparables, cette étude des valeurs archétypales est aussi une étude sémantique qui se donne pour l’objectif d’étudier les représentations qualitatives du sens.

  • Titre traduit

    The archetypal values in the French Language. A neo-Saussurean perspective of the linguistic value


  • Pas de résumé disponible.