Gouverner avec le Livre. Israël avant et après la Bible. Etudes sur le parcours identitaire juif

par Fabio Porzia

Projet de thèse en Sciences de l'antiquité

Sous la direction de Corinne Bonnet.

Thèses en préparation à Toulouse 2 en cotutelle avec l'Università degli Studi di Firenze , dans le cadre de École doctorale Temps, Espaces, Sociétés, Cultures (Toulouse) , en partenariat avec Patrimoine, littérature, histoire (Toulouse) (equipe de recherche) depuis le 01-10-2012 .


  • Résumé

    L’identité juive a fait l’objet d’un questionnement au moins depuis la découverte des premier témoignages archéologiques rapportés aux prétendus proto-israélites de l’Âge du Fer et jusqu’aux discussions actuelles sur l’attribution de la nationalité dans l’actuel État d’Israël. Cependant, ce thème identitaire appelle aujourd’hui une révision complète, adossée à une méthode adéquate à des procès in fieri et par rapport aux catégories des sciences anthropologiques modernes. L’objectif du projet doctoral est de définir les paramètres constitutifs de l’identité juive et d’étudier leurs évolutions, période par période, sur la longue durée (depuis la fin du IIe jusqu’à la fin du Ier millénaire av. J.-C.), en envisageant tous les types de documentation (archéologique, littéraire, épigraphique, iconographique), les divers acteurs et le divers lieux (région de Juda et de Samarie et diaspora méditerranéenne). On soulignera alors dans la définition identitaire le poids du métissage et de l’hybridation, les phénomènes de migration et de déportation ainsi que la volonté séparatiste de quelques groupes sociaux. Le proprium de cette recherche est donc d’écrire une histoire de l’identité juive, avec la Bible et au-delà de la Bible. Il ne s’agira pas d’écrire une autre histoire de l’ancien Israël ou de réaliser une autre étude sur les origines du Judaïsme, mais de mener une recherche qui permettra de mettre en évidence la propagande du texte biblique (une identité ab aeterno) dans une histoire normale pour les Juifs et pour leurs ancêtres. Cette histoire ne sera pas traitée comme une exception dans la culture orientale, dans laquelle au contraire les Juifs étaient intégrés, même sous le profil religieux, et avec laquelle ils étaient en constante relation et par rapport à laquelle ils continuent à se définir aujourd’hui.


  • Pas de résumé disponible.