Les métiers de la viande et des fleurs. Ethnographier le genre au travail

par Isabelle Zinn

Projet de thèse en Sociologie


Sous la direction de Daniel Cefaï et de Nicky Le Feuvre.

Thèses en préparation à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Université de Lausanne , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales , en partenariat avec Laccus, Université de Lausanne (laboratoire) et de Nicky Le Feuvre (Co-directrice de thèse) (Co-directrice de thèse) depuis le 06-02-2013 .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur les opérations de catégorisations de genre dans deux métiers ségrégués selon le sexe : les fleuristes et les bouchers. Je m’intéresse à la question de savoir dans quelle mesure les contextes professionnels sont « genrés » de sorte qu’être un fleuriste homme pourrait poser « problème », tandis qu’être homme et boucher correspondrait tout à fait à une conception de ce qui est « normal ». En explorant les façons dont le genre est invoqué, pratiqué et réfléchi, tant à un niveau institutionnel que dans les pratiques professionnelles, je compte investiguer si et en quoi il y a une prégnance du genre, avec quoi elle est articulée et comment cette organisation de l’expérience est concrètement réalisée.