La mort et le deuil en Egypte romaine

par Fanny Weiller

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Agnès Bérenger.


  • Résumé

    Le thème de la mort en Egypte romaine fera l’objet d’une approche globale grâce au croisement de différents types de sources (papyrus, inscriptions, sources littéraires, iconographiques, archéologiques…). Une démarche anthropologique sera privilégiée. Il s’agira d’étudier la perception de la mort, les attitudes sociales face à la mort, ainsi que les pratiques et les croyances qui les accompagnent. Nous adopterons comme fil directeur la problématique suivante : Comment la mort est-elle vécue et perçue dans une province où les interactions culturelles sont multiples ? Nous organiserons notre travail de recherche autour de quatre axes : 1) Condamner à mort ou désirer la mort de l’autre. Cette thématique implique d’étudier les auteurs de ces condamnations au sens large ainsi que le public visé. 2) Se préparer à mourir : les pratiques testamentaires, le choix du monument funéraire, la réalisation éventuelle d’un portrait, la protection des dieux. 3) La relation vivants-morts : les rites funéraires, la place des morts dans la société, les réactions en cas de mort suspecte. 4) L’image que le défunt souhaite laisser à la postérité, qui pose la question de la memoria et des valeurs à transmettre.


  • Pas de résumé disponible.