La symbolique féminine dans les récits mythiques indiens colombiens : desana, Ticuna, Murui Muinane, Embera et Kogui

par Yanira Teresa QUESADA GUTIERREZ

Thèse de doctorat en Espagnol

Sous la direction de Eric Fisbach.

Thèses en préparation à Angers , dans le cadre de École doctorale Sociétés, Cultures, Echanges (SCE) (Angers) depuis le 04-12-2007 .


  • Résumé

    Les récits mythiques sont le témoignage de l’expérience et de l’évolution de l’homme à travers le temps. Ils reconstituent la mémoire et les souvenirs historiques et scientifiques qui ont marqué l’identité individuelle et collective des peuples. Les sociétés indiennes colombiennes possèdent une richesse culturelle exceptionnelle. Leurs mythes et rituels sont imprégnés des traditions magico-religieuses et chrétiennes qui se sont transformées tout au long de l’histoire. L’univers mythique de l’homme indien colombien est entouré des symboles féminins qui désignent la protection, la fécondité, la procréation, la rénovation et la purification. Cette symbolique est le témoignage du besoin qu’a l’homme de retrouver son essence première et le bien-être qu’il expérimente dans le ventre de sa mère. Les images féminines représentées par des animaux, des objets et par la nature elle-même dans les récits mythiques nous dévoilent le caractère protecteur de l’homme indien, tout doit être signe de fécondité, de fluidité et de continuité pour que la vie ne cesse jamais, pour que les fruits et les plantes continuent à alimenter les espèces vivantes, et pour que l’eau continue à purifier l’âme des hommes. Dans la tradition orale des cultures indiennes colombiennes nous apprenons donc que l’homme indien revendique la condition féconde et reproductrice de la femme sur laquelle il fonde le sens de l’univers et de l’existence.

  • Titre traduit

    The feminine symbolic in the mythical stories of the Colombian indigenous communities : desana, Ticuna, Murui muinane, Embera and Kogui.


  • Résumé

    The mythical stories or oral accounts are the witnesses of the experience and of the evolution of manhood throughout time. They re-build both the historical and scientific memory that has marked the individual and collective identity of nations. The Colombian Indian societies own an exceptional cultural richness. Their myths and rituals are born from magical-religious and Christian traditions that have been transformed throughout history. The mythical universe of the Colombian Indian is surrounded by feminine symbols that designate protection, fertility, procreation, renewal and purification. This symbolism is the witness of the need that man has to find again his primary essence and the well being that he experienced in his mother’s womb. In the oral accounts, the feminine images represented by animals, objects and by nature itself, allow us to see the protectionist character of the Indian man. Everything has to be a sign of fertility, fluidity and continuity so that life will never end, so that fruits and plants will continue to feed the live species and so that water continues to purify man’s soul. Thus, in the oral tradition of Colombian Indian cultures, we learn that the Indian man claims the fertile and reproductive nature of the woman in who he truly founds the sense of his universe and of his existence.