Etude sémiotique de la médiation scientifique : le cas des publications du Museum national d’histoire naturelle

par Céline Cholet

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Anne Beyaert-Geslin.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec Médiation, Information, Communication, Art (Pessac, Gironde) (equipe de recherche) depuis le 15-11-2012 .


  • Résumé

    La problématique de cette thèse concerne la définition d’une énonciation éditoriale propre au domaine scientifique. La méthodologie est sémiotique et croisant l’analyse textuelle avec l’analyse des images, se concentre plus particulièrement sur la sémiotique de l’énonciation. Elle se fonde donc sur les théories de l’énonciation élaborées dans le domaine linguistique comme dans le domaine visuel. Les résultats de la thèse intéressent en premier lieu le champ sémiotique mais aussi celui de l’édition et des nouvelles technologies puisqu’il est question d’envisager une énonciation éditoriale numérique. Le corpus de cette étude s’intéresse au discours scientifique dans le cadre d’un organisme de recherche : le Museum national d’histoire naturelle, institution publique au caractère scientifique reconnu possédant une longue tradition éditoriale. Recherche à la fois historique et structurelle, il s’agit ainsi de décrire la stratégie éditoriale qui fait converger la médiation scientifique et pédagogique. Comment fonctionne cette stratégie ? Comment est-elle construite par l’énonciateur et l’énonciataire, soit les différents intervenants de l’édition d’un côté et les différents publics qui composent le lectorat, de l’autre. Comment évolue-t-elle vers les supports numériques. La thèse fait converger différents centres d’intérêt qui ont été nourris au cours de ma formation universitaire : la sémiotique, l’histoire de l’art et la pratique professionnelle de l’édition.

  • Titre traduit

    Semiotic study about scientific mediation : the publishing of the national Museum of natural history


  • Résumé

    During my thesis, I will examine the definition of editorial enunciation in the scientific field. The method is semiotic, it focuses more particularly on the semiotic enunciation and both relies on text and picture analysis. The project is based on enunciation theories in the linguistic and visual fields. It aims at results semiotics but also publishing and editorial technologies. It will raise the issues of editorial enunciation. The corpus that has been chosen because it is representative of the scientific discours is the publishing production of the Museum of natural history in Paris. This museum is a renowned public institution with a long publishing tradition, since 1804. The research is of historic and structural nature to describe the editorial strategy in order to define the scientific mediation and the pedagogy. We will research how this strategy works? How is it built by the different publishing actors and received by the readership? How is the strategy evolving with the digital media? The thesis revolves around different interests, which I developed during my studies in semiotic, history of art and my professional publishing experience.