Recherches sur l'intéraction entre espace pictural et jardins dans les maisons romaines.

par Clara Thalabot

Projet de thèse en Histoire de l'Art

Sous la direction de Manuel Royo.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société depuis le 07-01-2013 .


  • Résumé

    Dans l’Empire romain, le jardin se développe presque uniquement dans de deux types d’habitations: la domus et la villa sur lesquelles se concentreront ce projet. À la différence des travaux habituellement consacrés à l’architecture domestique, mon étude de l’espace architectural, de l’organisation des pièces de la maison et des peintures murales prend pour centre le jardin. Il ne s’agit pas pour autant d’un travail sur l’histoire ou l’évolution des jardins romains. La création des jardins d’ornement dans les villas romaines commence à la fin de la République avec l’influence des conquêtes hellénistiques. Les limites géographiques seront constituées par l’Empire romain. Le jardin d’ornement se développe à l’arrière de la maison romaine. Il intègre des influences et des concepts hellénistiques avec l’insertion de colonnades formant un péristyle ainsi que d’éléments d’agrément et de plaisir. Cette étude approfondira divers exemples archéologiques dans tout l’Empire. À travers des exemples dans tout l’Empire on observera l’organisation du jardin en étroite relation avec : l’espace visuel et a0rchitectural de la maison. Ces interactions reflètent des conceptions idéologiques. Quelles sont les pièces qui se développent autour du jardin? Quels sont leurs décors, leurs fonctions, leur importance sociale ? Les peintures murales ont-elles une signification différente selon les pièces, selon leur proximité relative aux jardins et parcs d’ornement. Quels effets produisent ces peintures ? Le jardin, son organisation spatiale et picturale traduisent-ils une rhétorique propre aux romains? La création d’un espace visuel concordant avec un espace architectural ayant pour centre le jardin ornemental est-elle un élément constant durant l’Empire romain ? Quelles sont les significations idéologiques et sociales des modèles d’organisation que l’on peut définir? Le jardin ornemental comme centre visuel et espace architectural primordial de la maison romaine peut-il être enfin envisagé comme un centre décisionnaire ? On voit par là que l’étude du jardin touche en fait à l’organisation des espaces sociaux et politiques et à l’analyse des comportements des couches dirigeantes de la société romaine.


  • Pas de résumé disponible.