Comment l'échelle de la ville varie en fonction des personnes handicapées.

par Olga Iuriichuk

Projet de thèse en Aménagement

Sous la direction de Denis Martouzet.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société depuis le 15-11-2012 .


  • Résumé

    Cette recherche s’inscrit dans le domaine d’aménagement urbain et régional. Notre objectif est d’étudier l’espace et la perception de la ville D’un point de vue particulier, encore souvent ignoré, celui des personnes handicapées ne disposant plus de leurs pleines facultés de mobilité. L’ignorance des différences inter-individuelles dans les perceptions de la ville déforme considérablement les résultats. Ce projet de recherche doctorale vise ainsi à répondre à la question suivante : Que devraient faire le gouvernement et les planificateurs afin d’universaliser et d’améliorer l’espace urbain pour diverses catégories de la société? Nous nous pencherons sur la ville du point de vue des personnes handicapées. L’un des objectifs de notre recherche est d'analyser et de comprendre Les variations d’échelles et de structures de la ville dans les représentations et les pratiques des personnes handicapées en fonction de leur mobilité. Nous chercherons à étudier l’espace de la ville en utilisant le GPS pour suivre les mouvements et les activités des personnes handicapées en dehors de leurs habitations. L'intérêt de cette recherche porte particulièrement sur les utilisateurs des fauteuils roulants, et notamment sur leur faculté d'accès à la ville, étant donné qu'une grande partie de cette population a perdu son droit à la circulation libre et ainsi à une vie indépendante. Du point de vue des planificateurs, il s’agit de concevoir une ville plus universelle et plus confortable pour chaque groupe de population.


  • Pas de résumé disponible.