Rôle des marchés financiers régionaux et concurrence entre bourses : grandeur et décadence de la Bourse de Lyon, 1800-1945

par Jérémy Ducros

Projet de thèse en Analyse et politique économiques

Sous la direction de Pierre-Cyrille Hautcoeur.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) depuis le 10-01-2013 .


  • Résumé

    Cette thèse étudie le rôle et le fonctionnement des marchés boursiers régionaux, et en particulier de la Bourse de Lyon, au cours de la période 1800-1945. Le cadre d'analyse retenu correspond à celui de la littérature sur la concurrence entre bourses. La thèse est structurée autour de cinq chapitres ou papiers indépendants. Le chapitre 1 présente les conditions de l’émergence des bourses régionales dans leur forme moderne au milieu du XIXe siècle, soit près de 40 années après celle de Paris. Les chapitres 2 et 3 abordent le premier point des dynamiques concurrentielles entre les bourses en France, c’est-à-dire la concurrence sur les émetteurs, et fournissent deux mesures du développement financier: le nombre de sociétés cotées sur chaque marché boursier entre 1870 et 1913 et le nombre d’introductions en bourse sur une période plus courte, 1898-1909. Les chapitres 4 et 5 portent sur la concurrence sur l’activité boursière, c’est-à-dire sur les ordres reçus par les agents de change, intermédiaires financiers nommés par le gouvernement. Alors que le chapitre 4 est consacrée à la période de la fin du XIXe siècle et en particulier au krach de l'Union Générale, le chapitre 5 se concentre sur les deux guerres mondiales. Ces deux chapitres proposent deux mesures des volumes boursiers.

  • Titre traduit

    Role of regional financial markets and competition among exchanges : the rise and fall of the Lyon Stock Exchange, 1800-1945


  • Résumé

    This thesis studies the role played by regional stock markets as well as their functioning between 1800 and 1945, in particular the Lyon Stock Exchange. The analytical framework draws on the literature on competition among stock exchanges. The thesis is structured in five papers. Chapter 1 deals with the creation of regional stock markets during the mid-nineteenth century, i.e. nearly 40 years after the reopening of the Paris Stock Exchange. The second and third chapters address the first aspect of the competitive dynamics between stock exchanges in France, i.e. the competition on issuers, and provide two measures of financial development: the number of companies listed on each stock market between 1870 and 1913 and the number of IPOs between 1898 and 1909. Chapters 4 and 5 deal with competition on stock market activity, i.e. on orders received by stockbrokers. While Chapter 4 is devoted to the end of the nineteenth century and and focuses specifically onthe crash of the Union Générale, Chapter 5 adresses the two World Wars. These two chapters offer two measures of stock market volumes.