Renaturer les friches urbaines : un enjeu pour la ville durable - Etudes de cas en France et en Allemagne - Vers une méthode et des critères d'objectivation pour le recyclage des sites ?

par Stella Jelden (Brechenmacher)

Projet de thèse en Géographie

Sous la direction de Michel Deshaies.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas depuis le 27-11-2012 .


  • Résumé

    La "ville durable" jongle entre des enjeux de consommation d'espaces, des besoins en habitat, en services de proximité, d'emploi, de gestion de la mobilité, et de réduction de nuisances et vulnérabilités diverses. La ville durable est une ville qui se transforme pour être soutenable et répondre aux enjeux de société. La transformation n'implique pas nécessairement un acte d'aménagement positif (changement d'usage par re-construction d'un espace bâti ou imperméabilisé), mais elle peut également se traduire par une réflexion sur l'opportunité de "dé-aménager" en vue d'une renaturation en réponse au phénomène croissant d'artificialisation de l'espace. L'approche d'une requalification en intégrant dans les scénarios d'usage, des services écosystèmiques à l'échelle locale et globale, à court et long terme serait innovante au regard de processus de transformation urbaine renforçant les alliances avec la nature et la géographie. Ce travail sera réalisé à la fois à partir d'approches théoriques et académiques et capitalisera des études de cas et retours d'expérience en Allemagne et en France. Il mettra en exergue les stratégies, le caractère innovant dans des expériences de re-naturation intégrant des services écosystémiques donnés, le cas échéant. La thèse analysera notamment la panoplie et la portée des instruments employés, la cartographie et le rôle des acteurs dans les différents mécanismes de gouvernance. Le développement d'un système d'évaluation ex-ante des coûts-bénéfices globaux des devenirs possibles de ces espaces pourra être proposé.


  • Pas de résumé disponible.