Territoire et socialité ; des processus d'intégration à l'arrivée dans un nouveau territoire.

par Tristan Stohellou

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Ali Aït Abdelmalek.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 02-12-2012 .


  • Résumé

    Bien après la mort de Dieu, la mort des idéologies a été annoncée....Triomphe du libéralisme économique, diffusion d'une culture de masse sur toute la surface de la planète, développement technologique retentissant dans l'informatique ; nous voilà désormais dans une société mondiale, une société de communication, dématérialisée, mais en paix. tels étaient les discours que nous pouvions entendre il y a 20 ans. Depuis, le choc des civilisations a été prononcée, la modernité est consommée, tant et si bien que nous voici plongés dans la postmodernité... Le règne de la raison prend soudainement fin, les identités sont fragmentées et complexes, nous voici lancés dans un nouveau siècle : celui du présentialisme. Et aujourd'hui,la paix sociale est bien difficile à constater. Dans une économie mondiale en crise, alors que les nationalismes se réveillent et que la fracture sociale emporte progressivement avec elle la classe moyenne, la cohésion sociale fait office de colosse aux pieds d'argile. Depuis ses premières heures, la sociologie s'est efforcée de comprendre et d'analyser le lien social, et il semble que dans ce contexte, sa mission de toujours soit de nouveau d'actualité. Il est en effet urgent de ré-interroger ce qui vient lier les individus les uns aux autres, et ce dans leur plus simple quotidien, au coeur de cette complexe réalité. Les multiples territoires que nous pouvons traverser sont autant d'images qui viennent composer le tableau du village global dans lequel nous vivrions aujourd'hui, et c'est en leur sein que peuvent s'observer le lien social et les relations qui le façonnent. C'est ainsi que nous souhaitons concevoir le quartier rennais de La Courrouze, aujourd'hui en plein développement et peuplement, comme une sorte de laboratoire social qui nous permettra de comprendre, en comparaison de ce que nous observerons dans une commune rurale alentour, la façon dont les individus vont s'intégrer dans un territoire, tisser un réseau de relations sociales, et comment une certaine forme de lien social va se développer. En fondant notre analyse sur les travaux de Michel Maffesoli et sur la théorie complexe systémique d'Edgar Morin, nous nous efforcerons d'analyser les processus d'intégration au coeur d'un territoire.


  • Pas de résumé disponible.