Essais sur la contagion financière en Europe

par Houda Rharrabti

Projet de thèse en Sciences économiques


Sous la direction de Jean-Pierre Allégret.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec ÉconomiX (Nanterre) (laboratoire) depuis le 08-11-2012 .


  • Résumé

    Cette thèse étudie quelques aspects de la contagion financière en Europe, pendant la crise des subprimes et celle des dettes souveraines européennes. Ainsi, dans le premier chapitre, nous étudions la transmission du stress financier de la zone euro aux pays de l’Europe Orientale, et centrale (PECO). Notre objectif est d’examiner empiriquement le lien entre la dégradation de l’environnement financier de la zone euro -pendant ces deux crises- et les variations de la volatilité sur les marchés boursiers des PECO. Dans le deuxième chapitre, notre objectif est d’étudier la contagion entre les marchés boursiers des PECO et de la zone euro. Pour ce faire, nous optons pour la méthodologie de Flavin et al. (2008) fondée sur une approche unifiée qui permet de tester à la fois la shift et la pure contagion. Enfin, dans le troisième chapitre, nous nous intéressons aux effets des crises financières récentes sur les rendements des actions bancaires de 15 pays. Notre contribution à la littérature est double. Tout d’abord, nous utilisons un modèle multifactoriel des rendements des actions bancaires augmenté par un facteur de risque souverain. En outre, nous optons pour un modèle de régression avec transition douce (STR) qui permet une définition endogène des périodes de crises et capte les changements de paramètres associés à la shift contagion.

  • Titre traduit

    Essays on financial contagion in Europe


  • Résumé

    This thesis examines some aspects of the financial contagion in Europe during the subprime crisis and the European sovereign debt. The aim of the first chapter is to study the transmission of financial stress in the Eurozone to Central and Eastern European countries (CEE). Our goal is to empirically examine the relationship between the degradation of the financial environment of the Eurozone -during these two crises- and the variations of volatility on the CEE’s stock markets. In the second chapter, we investigate contagion between pairs of Eurozone and CEE’s stock market. For this purpose, we opt for the methodology of Flavin et al. (2008) based on a unified approach that allows for testing both shift and bi-directional pure contagion. In the third chapter, we analyze the influence of the recent European sovereign debt crisis on banks’ equity returns for 15 countries. Our contribution to the literature is twofold. First, we use an explicit multifactor model of equity returns extended with a sovereign risk factor. Second, we adopt a Smooth Transition Regression (STR) framework that allows for an endogenous definition of crisis periods and captures the changes in parameters associated with shift contagion.