L'éclatement et l'imaginaire des formes géométriques dans l'oeuvre de Kateb Yacine.

par Mohammed Ramzi Medadjelia

Projet de thèse en Littérature Française

Sous la direction de Hélène Maurel-indart.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société depuis le 08-10-2012 .


  • Résumé

    Dans une période où la littérature a perçu un bouleversement total de la perception artistique, on peut entrevoir dans l’œuvre de Kateb Yacine le procédé de l’éclatement – qui nous rappelle, sans conteste, la littérature de fin de siècle qui était pour la coexistence du déclin physique et de l’essor spirituel. La fragmentation et la re-form-ulation dans l’imaginaire katébien soulignent des figures obsédantes de l’étoile et du « polygone étoilé », qui métaphorisent le sens lui-même étoilé – éclaté en étoile. Ces figures obsédantes régissent ainsi des lectures et des interprétations d’ordre sémiotique, symbolique, ésotérique, et dont le croisement provoque un lien entre les « obsessions personnelles » et les « mythes collectifs ». De fait, on peut retrouver des relations intertextuelles avec d’autres écrits et arts, où pensées et imaginaires sont en perpétuel mouvement. L’œuvre d’Alexandre Calder, et d’Hans Bellmer sont à l’image de cet éclatement des sens à travers la dislocation des formes d’expressions, à savoir la sculpture et la peinture. Nous nous interrogerons donc sur l’imaginaire des formes, les structures spécifiques de l’imaginaire de Kateb Yacine à travers des « constellations mythiques », et nous tenterons d’interpréter la symbolique des formes géométriques sur des fragments du texte katébien.


  • Pas de résumé disponible.