Histoire politique et sociale du jeu vidéo en France de 1972 à 2012. Naissance d'une culture vidéoludique

par Julien Lalu

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Jérôme Grévy.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de Lettres, pensées, arts et histoire « civilisation et littérature de l'antiquité à nos jours »Ed 525 depuis le 05-10-2012 .


  • Résumé

    De l'élaboration de la société Atari en 1972 jusqu'aux fonds alloués pour le ministère français de la culture pour la création d'une exposition en mars 2012, le jeu vidéo a connu de profondes mutations technologiques, industrielles, sociales et politiques. Le monde vidéoludique a longtemps été accusé, par les politiques, de pervertir la jeunesse. Il est pourtant reconnu à partir de 2003 par la France comme un fait majeur de sa culture et de son industrie. Il passe du simple jeu électronique industriel à une création artistique qui, alliant graphisme et son, arrache l'individu de sa quotidienneté et l'immerge dans un monde imaginaire.L'objectif de la thèse est d'écrire scientifiquement le passé, périodisée et contextualisée, du jeu vidéo de 1952 à 2012, en axant principalement sur la période de développement commercial entre 1972 et 2012. Il s'agira pour une part de comprendre le passage d'un système informel de création du jeu à un marché vidéoludique, lequel s'inséra à la fin du XXe siècle dans une économie mondialisée. Étudiant les différents acteurs - producteur, développeurs, joueurs, journalistes et politiques - et ses différents usages - du délassement à la pédagogie en passant par la thérapie et l'expérimentation - du jeu vidéo, la recherche analysera le processus de construction de la culture vidéoludique, son impact sur la société dans un contexte de développement industriel et technologique puis l'implication des politiques publiques.


  • Pas de résumé disponible.