Le duc d'Étampes : être gouverneur de province au XVIe siècle (1543-1565)

par Antoine Rivault

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Philippe Hamon.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 02-12-2012 .


  • Résumé

    Pendant plus de vingt ans (1543-1565), Jean de Bretagne, duc d’Étampes fut à la tête de la Bretagne en tant que gouverneur de la province. Héritier des comtes de Penthièvre, issus des ducs de Bretagne, le duc d’Étampes devint un fidèle serviteur d’Henri II à qui il devait tous ses honneurs. Entré au conseil royal, il supervise les expéditions d’Écosse et administre militairement la Bretagne face aux ennemis du Valois. Mais au regard des sources, le gouverneur ne revêt pas uniquement un rôle militaire. Être gouverneur d’une importante province telle que la Bretagne implique un investissement quotidien dans l’administration d’une vaste population. Rapidement, le duc d’Étampes devient l’homme à tout faire en Bretagne, cultivant les liens avec la noblesse d’épée, le monde de la justice et des finances. Homme du roi en province, chef naturel de la noblesse locale, le gouverneur fait le lien entre la monarchie centrale et la province. Entre collaboration et méfiance, le duc d’Étampes intervient aux États provinciaux, au jeune parlement de Bretagne ainsi qu’au sein des municipalités. Quand surviennent les guerres de Religion, le vieux duc, confident de Catherine de Médicis, choisit son parti de conciliation entre catholiques et protestants, non sans difficultés. Quels sont les moyens mis en œuvre par le gouverneur pour gouverner la Bretagne ? Les liens de fidélité, de clientèle et de réseaux du « clan » du duc d’Étampes sont à analyser pour comprendre comment celui-ci a organisé le maintien de l’ordre en Bretagne. Ses vassaux du riche comté de Penthièvre comme ses secrétaires sont autant de soutiens qui permettent d’enraciner la famille du duc dans le « métier de gouverneur ». Ainsi, son neveu et héritier, Sébastien de Luxembourg, vicomte de Martigues lui succéda. C’est ce long gouvernement suivi de celui, plus bref, de son neveu qui sont à analyser à partir d’une lecture serrée des sources (tant épistolaires qu’administratives).

  • Titre traduit

    The duke of Etampes


  • Pas de résumé disponible.