Les productions musicales de "la guardia vieja" au Pérou. Modèles littéraires et circulation poétique dans le monde hispanique (1890-1930)

par Fred Rohner

Projet de thèse en Espagnol

Sous la direction de Gérard Borras.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 02-12-2012 .


  • Résumé

    La thèse entend proposer une nouvelle lecture des origines du vals criollo, genre musical par excellence qui identifie la capitale liménienne. Né à la fin du XIX et au début du XXème, le vals est en réalité un des éléments de la musique criolla : marinera, festejo, polka, canción, etc. Les différents travaux ayant approché cette période n’ont pas répondu de façon entièrement satisfaisante à différentes questions en apparence banales à l’heure de saisir la genèse du genre. A partir des analyses des formes textuelles, poétiques, des formes musicales y des objets grâce auxquels ces chansons et mélodies ont circulé (disques, chansonniers, partitions, etc.) il s’agit de montrer comment les secteurs populaires de la capitale péruvienne ont trouvé dans le vals un objet leur permettant de négocier et de construire un espace nouveau permettant à des musiciens de différents origines ethniques et sociales de pénétrer le marché de la musique. Dans ce double jeux, les musiciens qui formaient les secteurs populaires ont eu la possibilité de se révéler comme des “sujets modernes” et éduqués, et aussi la possibilité de filtrer dans leurs enregistrements et leurs chansons des revendications sociales qui sous l’apparence de l’humour ou de la fête contournaient la censure dont ils pouvaient être victimes. En ce sens notre analyse ne peut pas se centrer uniquement sur les textes, car dans l’élaboration du genre (vals) jouent à la fois des éléments d’ordre technologique, musical et politique. Ainsi, mis à part l’analyse littéraire et du discours, le chercheur travaillant sur le vals criollo doit mettre en œuvre une démarche pluridisciplinaire qui convoque des outils propres de la musicologie, de l’histoire, de la sociologie de la musique et de l’anthropologie culturelle. C’est grâce au croisement de ces différents regards disciplinaires que l’étude des objets culturels de la capitale péruvienne de la fin du XIXè et du début du XXè, le vals dans notre cas, peut devenir fécond et donner des éclairages non seulement sur la genèse d’un genre musical mais aussi de sa place dans la vie politique et sociale d’un pays.


  • Pas de résumé disponible.