Expérience immersive en 1ère personne par une construction spatio-temporelle d'une nouvelle esthétique artistique.

par Anaïs Bernard

Projet de thèse en Arts

Sous la direction de Bernard Andrieu et de Claire Lahuerta.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Fernand Braudel (Nancy-Metz) depuis le 22-10-2012 .


  • Résumé

    Les Arts Immersifs proposent une réflexion sur la représentation du corps dans et à travers différents types de dispositifs artistiques. Ils accomplissent un engagement supplémentaire, sollicitant la profondeur du corps en l'activant par empathie, extase ou encore vertige. Invité à vivre pleinement l'expérience spatio-temporelle qui s'offre à lui, le spectateur redéfinit sa place au sein même du dispositif. Ainsi, l'immersivité implique un passage de l'immersion jusqu'à l'incorporation du corps qui se voit modifier de l'intérieur, par une activation de son vivant, par retour de feedback. Cette immersivité des corps est présentée parmi trois catégories que sont l'interaction, l'imsertion et l'hybridation. Nous admettrons que ces catégories peuvent s'entremêler permettant de présenter sept types de dispositifs artistiques par rapport à la technicité, au pragmatisme et à la symbolique.


  • Pas de résumé disponible.