Adaptation de la viticulture au changement climatique : vers des scénarios à hautes résolutions

par Etienne Neethling

Projet de thèse en Géographie

Sous la direction de Hervé Quenol.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 02-12-2012 .


  • Résumé

    Dans un contexte d’intensification des concurrences entre les pays producteurs de vins, le changement climatique implique une plus grande vulnérabilité des systèmes de production. La filière viticole est ainsi demandeur d’outils pour évaluer les potentialités agroclimatiques actuelles et futures, notamment à travers une meilleure connaissance des variations locales du climat et de son influence sur la vigne et le vin. L’évaluation du changement climatique aux échelles fines est primordiale dans l’optique de la mise en place d’une politique raisonnée d’adaptation des pratiques aux modifications du climat. Dans ce contexte, la question de recherche est : « la prise en compte de la variabilité des facteurs du milieu, du fonctionnement de la vigne et de la qualité des produits aux échelles fines, peut-elle permettre une adaptation progressive des pratiques et l’émergence de pratiques innovantes pour s’adapter au changement climatique ? » Pour répondre à cette question, le travail de thèse procédera en différentes étapes. 1) une analyse agroclimatique à l’échelle de vignobles expérimentaux ; 2) la modélisation climatique et agronomique aux échelles locales sur la base de scénarios du GIEC ; 3) l’élaboration de scénarisassions d’adaptations au changement climatique par l’intermédiaire d’une plateforme multi-agents. Les résultats attendus sont la production de scénarios d’adaptation des systèmes de production vitivinicoles à différentes échelles spatiales (parcelle, exploitation, territoire) et temporelles (court, moyen et long terme). Ils seront transférés vers les acteurs au terme de la thèse.


  • Pas de résumé disponible.