L'Algérie et la Libye face aux acteurs contestataires au Sahel : ressources ou freins à la construction d'une hégémonie régionale algéro-libyenne ?

par Pauline Poupart

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Bertrand Badie.

Thèses en préparation à Paris, Institut d'études politiques , dans le cadre de Institut d'études politiques (Paris). École doctorale depuis le 01-10-2012 .


  • Résumé

    Ce projet a pour but de comparer les politiques extérieures de l’Algérie et de la Libye à destination du Sahel (Mauritanie, Mali, Niger, Tchad) depuis les années 2000. On s’intéressera plus particulièrement à la figure des acteurs contestataires du Sahel comme ressources ou comme freins à la construction d’une hégémonie par ces deux pays. Le terme d’acteur contestataire regroupe ici les figures, partis ou mouvements politiques et/ou religieux (touareg, islamistes, djihadistes…) qui contestent non seulement les Etats au sein desquels ils inscrivent leur action mais qui entraînent également par leur fonctionnement transnational une instabilité régionale. Compte tenu de leur position centrale et dans l’espace sahélien, on s’interrogera ainsi sur les politiques mises en place par l’Algérie et la Libye, dans le contexte d’une lutte influence entre les deux pays, pour utiliser à leur profit ces acteurs dans toute leur complexité et leur volatilité. Par ailleurs, il s’agira également d’étudier les interactions ayant eu lieu et ayant cours entre Alger, Tripoli et les capitales des pays du Sahel concernés par la présence et la violence des acteurs contestataires afin de déterminer les ressorts de leur coopération possible. La description de ces multiples interactions, tant dans leur nature que dans leur transformation dans le temps, servira ainsi à définir les fondements de la politiques d’influence d’Alger et de Tripoli depuis l’année 2000 en s’interrogeant sur les moyens employés par des deux pays pour parvenir à la fois à rester en relation avec ces acteurs contestataires changeants tout en conservant la crédibilité nécessaire face aux autorités sahéliennes et internationales afin d’accentuer leur rayonnement régional et servir leurs intérêts propres.


  • Pas de résumé disponible.