Vivre en institutions sur le long terme. Etude comparative des établissements pénitentiaires et de ceux pour les personnes âgées(en Fance et au Canada)

par Caroline Mennereau

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Astrid Ambrosi-hirschelmann et de Jean-Marc Talpin.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 01-12-2012 .


  • Résumé

    Les établissements pour personnes âgées et les centres pénitentiaires, deux univers à priori très différents. Pourtant, dans ma pratique en tant que psychologue clinicienne, j'y ai constaté des similarités qui m'ont interpellée.Face à deux problèmes apparemment opposés(la délinquance et un statut social d'agresseur supposé, versus le dépendance et un statut de victime potentielle), la société met en place des organisations aux fonctionnements semblables. Les individus y vivent une transformation de leur environnement qui peut avoir des conséquences identitaires. Ils sont amenés à réaliser un travail de deuil(Freud, 1915) de leur vie avant l'entrée dans la structure. Et face à une temporalité qui leur parait infinie, la construction de nouveaux projets semble parfois impensable. Certaines personnes adoptent alors des comportements de types dépressifs ou agressifs, qui peuvent être interprétés comme les deux extrêmes d'une même problématique identitaire. Le rapport à l'autre (résident, professionnel ou proche), est également régulé au sein de ses établissements pour répondre à leurs missions. Et paradoxalement, en instaurant des règles pour répondre à leurs objectifs, il existe un risque que les institutions aillent à leur encontre en ne permettant pas une autonomie suffisante. A partir de ces éléments, je pose l'hypothèse que bien que les établissements pour personnes âgées et ceux pour personnes condamnées à de longues peines accueillent des populations différentes, les mécanismes psychiques individuels et institutionnels y sont semblables. Pour tester cette hypothèse, des entretiens semi-directifs seront réalisés dans ces structures, en France et au Canda.


  • Pas de résumé disponible.