La réputation de puissances émergentes : formation et impact sur des interactions coopératives, la mesure de l'influence et du risque dans un système international interdépendant

par Anna Byhovskaya

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Ariel Colonomos.

Thèses en préparation à Paris, Institut d'études politiques , dans le cadre de Institut d'études politiques (Paris). École doctorale depuis le 01-10-2012 .


  • Résumé

    Ce projet examine la formation et les effets de la réputation en tant que facteur déterminant des performances des États, dans un système international complexe, diversifié et interdépendant. Jusqu'à présent, la réputation en tant que facteur des relations internationales est restée assez peu étudiée. En effet, les acteurs dépendent des prédictions de comportement futur d’un Etat dans leurs décisions de coopération ou d’investissement, dans la formation de positions communes ou dans l’anticipation de risques émergents. L'analyse portera sur les puissances émergentes (Brésil), ou d’autres sur la pente ascendante (Russie). Actuellement, le Brésil et la Russie se distinguent dans les affaires étrangères et l'économie mondiale par les stratégies sélectives. La compétitivité changeante de ces nouveaux arrivants et leurs réseaux du pouvoir déclenchent le besoin d'une évaluation de leurs potentiels et leurs objectifs futurs. Ça donne l'occasion d'examiner le rôle des acteurs internationaux dans la formation des normes et des standards, sur lesquels se fonde la réputation et desquels découle l’inclusion des nouveaux acteurs dans la composition des réseaux du pouvoir. La réputation se détermine notamment comme un ensemble d'indicateurs matériels et de perceptions cognitives, issus de développements au sein de l'État-même (actions et communication) et de la gouvernance mondiale, des organisations internationales, ainsi qu'avec les (potentiels) partenaires stratégiques. Dans l'ensemble, elle peut servir comme variable explicative des dynamiques de l'interaction dans le système mondial, devenant une véritable valeur de référence du potentiel d'influence et des standards d'évaluation.

  • Titre traduit

    Reputation of emerging powers : formation and impact on cooperative interactions, influence building and risk assessment in the international system


  • Résumé

    This project examines the formation and effects of reputation on state performances in a global multi-stakeholder environment. Thus far, reputation as a factor in International Relations (IR) remained fairly under-researched. However, at present, it becomes a key variable in the wake of a complex, diversified and interdependent international system. Actors rely upon predictions on state behavior in order to decide on cooperation or investments, form common policy stances and anticipate emerging risks. To see if reputation matters, it is important to identify mechanisms that contribute to its formation and impact. The analysis will focus on Russia and Brazil, as both are positioning themselves in foreign affairs and the global economy through selective policy strategies. Both states are often put in the same category due to their growth prospects and common adherence to the BRICS. Changes in these newcomers’ competitiveness and networks trigger the need for evaluations of their potential and future goals. The emergence of new players also provides the opportunity to scrutinize the role of international stakeholders in standard setting upon which reputational feedback and cooperation are based. Reputation hereby figures as a cluster of material indicators and cognitive perceptions, stemming from developments within a state and in global governance, international organizations, as well as with (potential) strategic partners. It is therefore imperative to see how reputation operates as the determining factor between feedback and state strategies. Overall, reputation may serve as an explanatory variable of interaction dynamics in the global system, setting benchmarks for both, influence potentials and evaluation standards.