Le traumatisme psychique chez le focntionnaire de police : Réflexionx sur la prise en charge et étude comparative

par Jean-Michel LE MASSON

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Astrid Ambrosi-hirschelmann.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 01-12-2012 .


  • Résumé

    La description de certaines particularités du métier de policier nous amène à constater l'ambivalence de prise en charge entre les situations à risques rencontrées par les agents(situation d'appréhension), et les situations de confrontation directe à la mort(situations de vécu). L'identification du traumatisme psychique nécessite outre la connaissance des faits, l'acceptation par la hiérarchie d'une démarche intrusive dans un groupe, une unité, un commissariat, démarche pouvant être appréhendée comme contrôle et/ou évaluation. Nous devrons accorder une place particulière à la notion de confidentialité partagée de tous les intervenants au risque de marginaliser le fonctionnaire, non pas au plan médical, mais au sein de son groupe fonctionnel. l'identification des troubles psychiques(et non du traumatisme psychique) et des facteurs de risques, permettra quant à elle, de redéfinir les risques spécifiques du métier de policier (équilibre psychique, évènements de vie fragilisants, évènements déstabilisateurs) tout en proposant une méthodologie de prise en charge institutionnelle de ces troubles(comportements anxieux, dépressifs, addictifs) et de leur incidence. La faculté de cette identification sera aussi de proposer des stratégies d'élaboration préparant aux confrontations à la mort et des indicateurs plus pertinents de mise en alerte(veille prédictive psychique). Il faut donc à la fois mettre en place une méthodologie de prise en charge du traumatisme psychique chez les fonctionnaires de police tout en proposant une simplification de cette procédure qui préserve au maximum l'aptitude à la fonction des agents concernés. Il s'agit d'une étude différentielle à des fins pratiques de diagnostic de prise en charge différenciées des effets des confrontations aux situations et évènements traumatisants.


  • Pas de résumé disponible.