Systèmes d'exploitation agricoles : quels impacts sur les facteurs de bien-être au travail des exploitants agricoles costarmoricains ?

par Elodie Jimenez

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Ronan Le Coadic.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Conseil Général des Côtes d'Armor (Institution publique) depuis le 01-12-2012 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse s'inscrit dans le cadre d'une convention CIFRE en partenariat avec le Conseil Général des Côtes-d'Armor et le laboratoire CRBC de l'université Rennes 2. Au coeur d'une crise économique, sociale et environnementale, le monde agricole vit une période difficile et essuie les plâtres d'une conjoncture déprimée par les évolutions du marché. Ainsi, à l'orée d'un tournant de l'histoire agricole, cette étude tend à examiner les facteurs de bien-être professionnel- en terme d'espace, d'identité, d'organisation et de marché économique - dans un contexte ou l'enjeu est désormais de concilier un grand nombre d'exigences globales et locales. Si cette recherche multidimensionnelle s'appuie sur différentes branches sociologiques telles que la sociologie rurale, la sociologie du travail ou encore la sociologie politique, elle trouvera ses fondements dans la théorie de la sociologie des organisations. En effet, au-delà d'une simple profession, le métier d'exploitant agricole s'inscrit dans un univers institutionnel propre, un espace défini et une grande variété d'organismes para-agricoles. Par conséquent, il constitue un milieu où s'entremêlent de multiples logiques, stratégies et jeux d'acteurs qui seront analysées et étudiées. Ainsi, ce projet de thèse entend appréhender dans une perspective sociologique l'impact des différents systèmes d'exploitation agricoles sur les facteurs de bien-être au travail des exploitants agricoles costarmoricains.


  • Pas de résumé disponible.