La machine et le monstre : imaginaire dialectique de la crise d'adolescence

par Guillaume Grasland

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Alain Abelhauser.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 01-12-2012 .


  • Résumé

    Une problématique est récurrente dans les récits fantastique venant à convoquer la métaphore de la machine, celle du mouvement de rébellion contre le créateur. Ce faisant, ces machines, autrefois passives et serviables, se transforment subitement en des créatures destructrices et dangereuses pour le lien social : des monstres. Outre la créature du docteur Frankenstein, ou bien encore le mythe du Golem, ces monstres littéraires ne sont pas sans nous rappeler ceux évoqués par les parents d'adolescents dits "en crise" et qui prétendent ne plus reconnaître leurs enfants tant le comportement de ces derniers se serait éloigné du comportement de l'enfant sage et docile qu'ils étaient jusqu'ici. Cette thèse représente une tentative de lecture de la progression dialectique de la machine au monstre à travers le prisme des interprétations freudiennes et lacaniennes. Non pas seulement au niveau d'une certaine littérature (et autre corpus cinématographique) de fiction mais aussi sur un plan plus concret par l'étude des divers cas, et rencontres cliniques, extraits de mon travail d'investigation au sein de la Protection Judiciaire de la Jeunesse. Face au défi d'une subjectivité si difficile à assumer pour le sujet, la crise d'adolescence apparaît bien souvent comme la tentative avortée de création d'une "identité autre" par un sujet perdu dans un entre-deux censé le faire évoluer du statut d'enfant à celui, plus incertain et plus contraignant, d'adulte. On comprend dès lors qu'il peut sembler plus aisé pour le sujet adolescent de se laisser séduire par les nouveaux discours de la science et du capitalisme qui lui promettent une jouissance sans limite plutôt que de d'astreindre à une éthique, telle que promue par la psychanalyse, consistant à "ne pas céder sur son désir".


  • Pas de résumé disponible.