La participation politique des femmes noires communistes pendant la dictature militaire au Brésil (1964-1984)

par Tavana olivia GOMES SILVA (Griaud)

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Luc Capdevilla et de Cristina Scheib wolff.

Thèses en préparation à Rennes 2 en cotutelle avec l'Universite bresil , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 01-12-2012 .


  • Résumé

    La militance active dans le PCB, pendant la dictature militaire, a permis à plusieurs femmes noires d'affirmer leur présence dans le processus politique et de faire entendre leurs revendications. Ainsi, ce projet de recherche a pour objectif d'analyser la trajectoire politique et idéologique des femmes noires qui se sont engagées dans les organisations de gauche pour combattre le régime autoritaire. Dans la perspective de transformer totalement la société, elles ont adhéré d'abord à une idéologie, le communisme. Ensuite, elles se sont affirmées en tant que nouveaux sujets politiques et ont exigé aussi la reconnaissance de leurs différences et inégalités ethniques et de genre. Un acte qui témoigne d'une rupture totale avec les rôles et standards qui leur ont été assignés.Il s'agit donc de comprendre le parcours de vie des femmes noires communistes, depuis leur formation politique jusqu'à leur participation aux mouvements de résistance, tout en essayant d'observer les conditions qui les ont conduits à faire ce choix. L'autre aspect est d'analyser l'intérêt qu'elles ont porté aux problématiques de leurs plans d'action, leur habilités à combiner idéologie communiste et nouvelles références sur le rôle subalterne des femmes et des noirs, et enfin les conflits, les formes d'exclusion et de soumission auxquels elles ont dû faire face dans leur quotidien.


  • Pas de résumé disponible.