Contribution à l'analyse de l'effet de l'adoption des IFRS sur la qualité des chiffres comptables

par Réda Sefsaf

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Régis Dumoulin.

Thèses en préparation à Angers , dans le cadre de Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires (Nantes) depuis le 15-11-2005 .


  • Résumé

    L’objectif principal de cette thèse est d’étudier l’effet de l’adoption obligatoire des normes IFRS sur la qualité des chiffres comptables. Les tests empiriques ont porté sur deux panels, le premier est constitué d’entreprises appartenant à 14 pays européens adoptifs des IFRS tandis que le second est composé d’entreprises de huit pays non adoptifs des IFRS. Ces deux panels ont été divisés en fonction de leurs caractéristiques institutionnelles à savoir, la force juridique, le degré d’incitation à la communication financière et le niveau de différence entre les normes locales et les IFRS. Les résultats des tests empiriques indiquent que l’adoption des IFRS a eu un effet positif sur la pertinence informationnelle des chiffres comptables des groupes institutionnels comparés. Inversement, les tests empiriques montrent une augmentation de la gestion des résultats après l’adoption des IFRS. Enfin, les résultats des tests sur la qualité des attributs des résultats sont mitigés et différent en fonction des facteurs institutionnels.


  • Résumé

    The main objective of this thesis is to study the effect of the mandatory adoption of IFRS on the accounting quality. Empirical tests have focused on two panels, the first consists of 14 European countries adopting IFRS and the second is composed of eight others non-adopters of IFRS. Both panels were divided according to their institutional features: the force of law, the degree of incentive for financial reporting and the differences between local GAAP and IFRS. The results of empirical tests indicate that the adoption of IFRS has had a positive effect on the informational relevance of accounting numbers on the compared institutional groups. Conversely, empirical tests show an increase in earnings management after the adoption of IFRS. Finally, the results of tests on the quality of earnings attributes are mixed and differ depending on institutional factors.