La Frontière dans le cinéma américain : projections de la nation de La Chevauchée fantastique à Tron : l'héritage

par Hervé Mayer

Projet de thèse en Civilisation américaine et cinéma

Sous la direction de Anne-Marie Paquet-Deyris.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) depuis le 26-10-2012 .


  • Résumé

    Le mythe de la Frontière a été célébré comme récit des origines de la nation américaine par les Westerns jusque dans les années 1960. Les films de cette période, bien que parfois critiques du mythe lui-même, tendent à souscrire à une idéologie progressiste et raciste qui donne de la nation une image exclusive et messianique constamment régénérée dans la violence. L'utilisation malheureuse de cette idéologie par le pouvoir politique dans les années 1960 pour soutenir la mission au Vietnam et la guerre contre la pauvreté a discrédité le mythe et marqué la fin du pouvoir des Westerns. Cependant, grâce à un renouvellement de ses formes, le mythe de la Frontière a su conserver sa structure idéologique et se diffuser dans de nombreux genres cinématographiques, continuant de prêter ses récits à un imaginaire américain désireux de faire sens de réalités politiques complexes. Ma thèse cherche à tracer les évolutions du mythe de la Frontière depuis ses origines cinématographiques dans le Western jusqu'à son éclatement post-1969 pour tenter d'évaluer le poids symbolique qu'il peut encore avoir dans l'identité américaine.


  • Résumé

    The Frontier myth has been celebrated in the Western as the true tale of the American origins until the 1960s. The films of this period can be critical of the myth itself, but they generally share a progressist and racist ideology, picturing the nation as exclusive and messianic and repeatedly regenerated through violence. The unfortunate use of this ideology in the public discourse of the 1960s to justify the mission in Vietnam and the war on poverty discredited the myth and marked the demise of the Western as a mythical genre. However, renewing its formal features, the myth of the Frontier was able to preserve its ideological structure and spread into new film genres, still providing America with straightforward narratives to make sense of complex political realities. The purpose of my dissertation is to analyse the evolutions of the myth of the Frontier from its origins in the Western to its post-1969 migrations in order to assess its role in shaping contemporary American cultural identity.