Les pratiques artistiques contemporaines au regard de l'œuvre d'art totale - Arts actuels et intermédialité

par Erwan Geffroy

Projet de thèse en Esthétique

Sous la direction de Pierre-Henry Frangne.

Thèses en préparation à Rennes 2 en cotutelle avec l'Universite de montreal , dans le cadre de École doctorale Arts, lettres, langues (Rennes) depuis le 01-12-2012 .


  • Résumé

    L’enjeu final de la thèse est une meilleure compréhension des pratiques artistiques actuelles au travers des concepts d’intermédialité et de totalité. Le concept Wagnérien d’Œuvre d’Art Totale fut porteur et révélateur des aspirations amenant à ce qui fut nommé au 19ème siècle la modernité. À l’heure où le terme de postmodernité émerge, où la pluralité et la fragmentation semblent être devenues les modes d’être principaux de la création, se peut-il que le principe de totalité réapparaisse de nouveau et soit encore pratiquement et théoriquement efficient ? Les artistes contemporains seraient-ils de nouveau à la recherche d’une œuvre au sens strict, et d’une œuvre totale au sens du Gesamtkunstwerk Wagnérien ? Si, au contraire, aucune œuvre n’est plus recherchée (dans la performance, l’événement, l’installation, l’intervention), le principe de totalité possède t-il encore une pertinence ? Si cela est le cas, pourrait-il être redéfini ? Cette étude est donc une recherche sur les évolutions des concepts principaux liés à la création artistique dans l’espoir de mieux comprendre les pratiques artistiques les plus actuelles.


  • Pas de résumé disponible.