La langue Bretonne dans les milieux hospitaliers et sa prise en compte auprès des populations vieillissantes.

par Riwanon gwenn Callac

Projet de thèse en Breton

Sous la direction de Ronan Le coadic.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 01-12-2012 .


  • Résumé

    Le vieillissement des populations se traduit par un développement des pathologies de dégénérescence cognitive et par une prise en charge des populations concernées. Cela amène parfois à une institutionnalisation des personnels concernées et de leurs usages sociaux. or en Bretagne plus de 50% des bretonnants ont plus de de soixante-cinq ans et cette spécificité culturelle n'est pas encore prise en compte en situation de soins, ni lors des tests d'évaluation cognitive. Il en va différemment au Payse de Galles, où des formations de personnels soignants tiennent compte du gallois, langue celtique apparentée à la langue bretonne. Les pratiques linguistiques des deux régions et leurs usages dans les services de soins, mais également les similarités sociolinguistiques, paraissent propices à la réalisation d'une étude comparative. Les résultats obtenus permettront peut être d'envisager des alternatives de nature à améliorer la prise en charge des populations vieillissantes. L'étude comparative devrait permettre une adaptation des techniques d'évaluation cognitive en milieu bilingue. Trois approches seront combinées pour cette rechercher : une étude quantitative auprès de spécialistes, en tenant compte de la problématique de l'identité culturelle ; une étude linguistique portant d'une part sur les travaux lexicaux d'adaptation aux champs médicaux selon les différentes langues et d'autres part une mise en perspective des politiques linguistiques.


  • Pas de résumé disponible.