Représentations de la maladie d’Alzheimer et annonce diagnostique

par Anaïck Besozzi

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Elisabeth Spitz.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas (Nancy-Metz) depuis le 17-11-2011 .


  • Résumé

    Recevoir un diagnostic de maladie chronique, qui plus est de maladie de type Alzheimer, n’est pas chose aisée et nécessite des stratégies d’adaptation. La Haute Autorité de Santé et le Plan Alzheimer mettent en évidence l’importance des représentations de la maladie dans l’acceptation du diagnostic et de la prise en charge proposée. C’est dans une perspective de psychologie cognitive et au travers du modèle de l’autorégulation de Leventhal et al. (1983) que notre étude se propose d’étudier les représentations de la maladie d’Alzheimer de couples de patient et d’accompagnant se rendant pour la première fois en consultation mémoire. Cette population en cours de démarche diagnostique n’a, à notre connaissance, jamais été étudiée longitudinalement. Il s’agit donc d’apprécier l’évolution des représentations de la maladie d’Alzheimer avant et après l’annonce diagnostique. Pour se faire, la première étape de notre étude est d’adapter en français le questionnaire de représentations développé par Hurt (Hurt et al. 2010) sur la base de l’Illness Perception Questionnaire de Weinman (Weinman et al. 1996). A partir de ce questionnaire de représentations et de questionnaires d’anxiété, de dépression et de qualité de vie, la deuxième étape étudiera l’évolution des couples patient/accompagnant avant et après l’annonce diagnostique. Enfin, à partir des résultats de cette étape observationnelle, nous souhaitons développer un guide individualisé d’annonce diagnostique basé sur les représentations du patient et de son accompagnant. Par cette prise en charge adaptée, nous espérons pouvoir réduire les inégalités d’acceptation et d’accès aux soins et aux aides.


  • Pas de résumé disponible.