Le Sharafnama de Mir Sharaf-Khan Bidlisi (1005H./1596) : composition, transmission et réception d'une "chronique des dynasties kurdes" entre les Safavides et les Ottomans

par Sacha Alsancakli

Projet de thèse en Langues, civilisations et sociétés orientales

Sous la direction de Maria Szuppe.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (....-2015 ; Paris) depuis le 14-11-2012 .


  • Résumé

    Le Sharafnāma est un ouvrage écrit en persan par Amīr Sharaf-Khān Bidlīsī (1543-env. 1605), prince de Bidlīs, à la fin du XVIème siècle. L’ouvrage en lui-même est une histoire des tribus et des dynasties kurdes, commençant avec la dynastie des Marwānides, à la fin du Xème siècle, pour se terminer avec les événements de l’année 1005 de l’hégire/1596-7. Le Sharafnāma, première chronique connue consacrée aux dynasties kurdes, est une source inestimable pour la connaissance de l’histoire politique et sociale kurde, en particulier en contexte ottomano-safavide. Il existe, à ce jour, une quarantaine de manuscrits du Sharafnāma encore existants. En étudiant ces manuscrits, je tenterai d’arriver à des conclusions sur la réception du Sharafnāma et sur les besoins auxquels répondaient les copies et les traductions de l’ouvrage. Ma recherche s’articulera, par ailleurs, autour de trois axes principaux qui traiteront des aspects de la tradition historiographique à laquelle cette œuvre semble appartenir, du contexte historique, social et politique où elle se place (avec une attention particulière portée à la dimension de légitimation politique qu’elle semble servir), et du langage et de la terminologie employés par l’auteur pour tenter d’éclaircir certains aspects de la vision historique et politique que celui-ci semble vouloir exprimer et transmettre.

  • Titre traduit

    Mir Sharaf-Khan Bidlisi's Sharafnama (1005H./1596) : composition, transmission and reception of a "chronicle of Kurdish dynasties" between Safavids and Ottomans


  • Résumé

    The Sharafnāma is a work written in Persian by Amīr Sharaf-Khān Bidlīsī (1543-ca. 1610), Kurdish prince of Bidlīs, towards the end of the 16th century. The work is a history of Kurdish dynasties, covering a period of six centuries, from the Marwānid dynasty at the end of the 10th century to the events of the year 1005H./1596-97. As the first Kurdish chronicle devoted to Kurdish princely houses, the Sharafnāma is an invaluable source for the knowledge of the political and social history of the Kurds, particularly in Ottoman-Safavid context. Around 40 manuscript copies of the Sharafnāma are still extant. By studying these manuscripts, I will attempt to draw conclusions on the reception of the Sharafnāma and the reasons behind the needs for copies and translations of the book. Furthermore, my research project will focus around three main axis, namely the historiographical tradition to which it belongs, the historical and socio-political context of the work (with particular attention being given to the dimension of political legitimization it seems to serve), and the terminology used by the author, to try and shed light on certain aspects of the historical and political vision it seems to wish to express.