L’Alliance française de Buenos Aires de 1914 à 1983 : étude des conditions de circulation linguistique

par Alice-Helene Burrows

Projet de thèse en Didactique des langues et des cultures

Sous la direction de Valérie Spaëth.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) depuis le 04-12-2012 .


  • Résumé

    L’Alliance française de Buenos Aires est fondée en 1893, dix ans après l’Alliance française de Paris, par la communauté française de Buenos Aires, comme un levier pour le maintien des intérêts communautaires en situation migratoire. La fondation d’une association visant l’institutionnalisation de la pratique sociale d’enseignement-apprentissage de la langue française dans la capitale argentine se situe donc à la croisée entre des enjeux argentins pour la diffusion du français et des enjeux français pour cette même diffusion. Dès lors, le processus d’institutionnalisation de la pratique sociale de l’enseignement-apprentissage du français est marqué, pour cette association, par les circulations linguistiques et leurs resémantisations glocales sur la scène porteña. La recherche se propose d’analyser ces phénomènes de resémantisation grâce à une étude des conditions de circulation linguistique et leur traduction au sein des dispositifs didactiques et des configurations méthodologiques de 1914 à 1983.

  • Titre traduit

    The French Alliance in Buenos Aires from 1914 to 1983, study of the conditions for linguistic circulation


  • Résumé

    The 'Alliance Française' in Buenos Aires was founded in 1893, ten years later than that of Paris, by the city's French community. They envisaged it as a way of preserving their community's interests during a migratory period. Thus, the foundation of an association aiming at the institutionnalisation of the social practice of teaching and learning French in the Argentinian capital, is at the crossroads between Argentinian issues concerning French language distribution and French issues for the same French language distribution. From then on, the process of institutionnalising the teaching and learning of French is characterized by linguistic circulation and their glocal resemantization in Buenos Aires. The aim of this research is to analyze these resemantization phenomena thanks to a study of the conditions of linguistic circulation and their translation within the the didactic system and their methodological configuration from 1914 to 1983.