La chirurgie éveillée chez l'enfant

par Matthieu Delion

Thèse de doctorat en Recherche clinique, innovation technologique, santé publique

Sous la direction de Philippe Menei.

Thèses en préparation à Angers , dans le cadre de École doctorale 502 Biologie-Santé (Nantes-Angers) , en partenariat avec Micro et nanomédecines biomimétiques (UMR_S 1066), Laboratoire (laboratoire) depuis le 16-11-2009 .


  • Résumé

    Chez l’enfant, la chirurgie éveillée avec cartographie corticale et sous corticale per opératoire (CECCSC) est peu réalisée et très peu décrite dans littérature. Il s’agit cependant de la technique de référence pour optimiser la résection chirurgicale d’une tumeur sustentorielle située en zone « éloquente ». Le pronostic vital et fonctionnel de ces enfants est en effet intimement lié à la qualité de l’exérèse chirurgicale. Le fil rouge de ma thèse a donc été de transférer la CECCSC de l’adulte à l’enfant. Le premier travail de cette thèse a été d’étudier, à travers notre expérience clinique, la faisabilité de cette procédure chez les enfants. Nous avons montré que la CECCSC était réalisable dans cette population avec un bon résultat fonctionnel et radiologique. Certaines spécificités doivent cependant être prises en compte notamment en ce qui concerne le conditionnement de l’enfant. Le deuxième travail a été d’évaluer en collaboration avec les pédopsychiatres, l’impact psychologique, de ce type d’intervention chez l’enfant. Nous avons constaté que le vécu avait été bon pour tous les patients. Nous n’avons pas retrouvé d’état de stress post-traumatique après la chirurgie. Le troisième objectif a été d’évaluer l’IRM fonctionnelle (IRMf) de repos chez l’enfant en préopératoire. Nous avons pu montrer non seulement sa corrélation avec l’électrostimulation per opératoire mais aussi sa supériorité par rapport à l’IRMf d’activation en termes de sensibilité et de spécificité quant à la localisation des aires du langage. En effet l’IRMf de repos nous a permis d’isoler les réseaux attentionnels des réseaux du langage qui interfèrent avec les résultats de l’IRMf d’activation.

  • Titre traduit

    Awake craniotomy in children


  • Résumé

    Intraoperative cortical and subcortical direct stimulation surgery while awake (CSCSSA) is rarely used to operate in functional areas of the brain in children. Only small series have been published regarding children. However, this procedure is considered to be a gold standard for identifying and preserving the eloquent cortical and subcortical sites. Indeed the child’s survival and the quality of life depend on the quality of the tumor resection. The unifying idea of my thesis was the transfer of the CSCSSA from adults to children. The first work of this thesis was to study the feasibility of the CSCSSA in children through our clinical experience. We also showed that CSCSSA could be applied in children in a safe way with good clinical and radiological results. Some precautions should also be observed, notably concerning the preparation of these young patients. The second step of this thesis was to evaluate the psychological impact of this kind of procedure in children, thanks to the cooperation of the child psychiatrists. The child’s experience was good in every case. None of our patients presented symptoms of post-traumatic stress disorder after the surgery. The third objective was to evaluate the use of resting state functional MRI (rsfMRI) in children for the preoperative planning. We demonstrated not only the strong correlation between rsfMRI and brain electrical mapping, but also the superiority in terms of sensibility and specificity of rsfMRI compared to task based functional MRI. Indeed rsfMRI allowed us to isolate the attentional networks, which interfere with the results of task based functional MRI.