Le rational des divins offices de Guillaume Durand : analyse iconographique des manuscrits en ancien français

par Paméla Nourrigeon

Projet de thèse en Histoire de l'art

Sous la direction de Éric Palazzo.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de Lettres, pensées, arts et histoire « civilisation et littérature de l'antiquité à nos jours »Ed 525 depuis le 05-10-2012 .


  • Résumé

    Le Rationale Divinorum Officiorum est une production majeure en matière d'ouvrage sur la liturgie. Rédigé par Guillaume Durand au XIIIe siècle, ce texte connait un grand succès comme l'atteste les nombreuses traductions et éditions dont il faut l'objet jusqu'à la fin du Moyen Age. Parmi ces traductions nous avons choisit de nous intéresser à celle réalisée en ancien français par Jean Golein en 1374, à la demande du roi Charles V. Plusieurs manuscrits de cette traduction comportent un cycle iconographique. L'intérêt du sujet réside dans le fait que l'introduction de l'image dans ce texte se fait au moment de la traduction. il est alors intéressant de s'intéresser à l'impact de l'initiative royale sur la production d'une oeuvre littéraire, à ce qu'implique le passage de ce texte liturgique du monde clérical au monde laïc et plus largement à comprendre quel rôle peut tenir l'image dans la politique culturelle de Charles V. La comparaison entre les différents manuscrits devra se faire d'un point de vue codicologique, iconographique, littéraire et liturgique afin de réaliser une étude complète prenant en compte tous les éléments qui concourent à la réalisation d'un manuscrit et de son programme iconographique. Le sujet choisi implique de se tourner vers différentes disciplines telles que l'histoire de l'art, l'histoire, l'iconographie, la liturgie ou l'histoire du livre. Ainsi, comprendre la place des miniatures dans ces manuscrits implique également la compréhension de leur contexte de création, leur évolution, leur destinataire mais aussi leur impact dans la pensée de leur temps.


  • Pas de résumé disponible.