La France et l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne (1995-2012)

par Charles Sitzenstuhl

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Christian Lequesne.

Thèses en préparation à Paris, Institut d'études politiques , dans le cadre de Institut d'études politiques (Paris). École doctorale depuis le 01-10-2012 .


  • Résumé

    La France et la Turquie entretiennent une relation ancienne et ambigüe. A partir des débuts de la construction européenne, cette relation s’insère progressivement à l’intérieur du débat relatif à la participation de la Turquie à ce projet européen. La présente thèse de doctorat se propose d’étudier la politique de la France vis-à-vis de l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne de 1995 à 2012. Nos recherches se fondent sur trois grands questionnements : qui fait la politique turque de la France ? comment est fabriquée la politique turque de la France ? quelle est la politique turque de la France ? Pour ce faire, il conviendra de comprendre le rôle des acteurs diplomatiques traditionnels de l’Etat, mais aussi d’appréhender la place occupée par une multitude d’acteurs non étatiques mobilisés par la ‘question turque’ : partis politiques, groupes industriels, syndicats, communautés religieuses, diasporas, intellectuels. Cette dimension intérieure du sujet doit aussi être remise en perspective avec l’environnement international dans lequel la France évolue, en apportant une attention particulière aux champs de l’Union européenne et de l’Alliance atlantique, ainsi qu’aux relations bilatérales qu’entretient la France avec d’autres Etats concernés par l’adhésion turque. A l’aune de ces différentes considérations, nous essayerons d’identifier le contenu et les objectifs de la position française par rapport à l’adhésion turque, en déterminant ses continuités et ses ruptures.


  • Pas de résumé disponible.