Les effets de l'aide internationale au développement sur la réforme de l'Etat en Afrique. L'exemple du Sénégal

par Mélissa Haussaire

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Yves Buchet de Neuilly et de Olivier Nay.

Thèses en préparation à Lille 2 , dans le cadre de École doctorale des Sciences Juridiques, Politiques et de Gestion (Lille) depuis le 01-10-2012 .


  • Résumé

    Le nouveau résumé : La délivrance de l’aide publique au développement (APD), quelle que soit la forme qu’elle prenne (projet, aide budgétaire, prêts, assistance technique) suppose quantité d’échanges entre les organisations internationales et l’administration nationale. Au Sénégal, où l’APD représente chaque année près de la moitié du budget d'investissement public, le fonctionnement de l’administration nationale est forcément touché par ces échanges. Ceux ci ont des effets multiples, au niveau des institutions (remodelage des hiérarchies administratives) comme des agents impliqués (représentations spécifiques, modification des carrières…). C’est à ces administrations et agents aux cultures professionnelles hybrides que ce travail est consacré. Par l’étude des administrations centrales impliquées dans la gestion de l’aide, des montages institutionnels et procédures successifs liés à la délivrance de l’aide, ainsi que des représentations et pratiques des acteurs qui y participent, cette recherche tentera de comprendre ce que l’aide au développement fait à l’Etat au Sénégal.


  • Pas de résumé disponible.