LE POLITIQUE, LE GUERRIER ET LE JOURNALISTE Les limites de l’éthique et de la raison d’Etat dans les conflits modernes

par Farah Duquesne

Projet de thèse en Droit public

Sous la direction de Vincent Cattoir-Jonville.

Thèses en préparation à Lille 2 , dans le cadre de École doctorale des Sciences Juridiques, Politiques et de Gestion (Lille) depuis le 01-10-2012 .


  • Résumé

    Dans cette thèse sera analysée la relation triangulaire entre le monde politique, l’armée et les médias autour de la question particulièrement sensible et controversée de la morale et de la raison d’Etat. Dans une société globalisée où on voit la naissance d’une exigence de morale internationale notamment avec la globalisation des médias, ces trois pôles doivent en effet de plus en plus coopérer, bien qu'ils poursuivent des aspirations souvent divergentes. Aux yeux du politique, par-delà toute autre considération, c’est la raison d’Etat qui prime, en conférant au pouvoir politique la possibilité de déroger à la règle de droit ou à la règle morale au nom des intérêts dits « supérieurs » de la nation, en particulier la sécurité nationale. Il faudra montrer les problèmes que cela peut poser avec l’armée - les militaires pouvant être amenés à effectuer des actions illégales en vertu de cette raison d’Etat – et avec la presse, pour qui la transparence doit primer. Il faudra dans un deuxième temps s’interroger sur les solutions institutionnelles qui pourraient améliorer le dialogue entre le politique, le guerrier et le journaliste, au niveau français, européen puis international.


  • Pas de résumé disponible.