Percezione e visione del paesaggio nel cinema italiano da Sole a Deserto rosso (1929-1964) : le concordanze e le autonomie del rapporto con la letteratura

par Sonia Christin-Veyrenche

Projet de thèse en Langues littératures et civilisation romanes : Italien


Sous la direction de Maurice Actis-Grosso et de Cristina Bragaglia.

Thèses en préparation à Paris 10 en cotutelle avec l'Università degli studi (Bologne, Italie) , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) , en partenariat avec Centre de recherches interdisciplinaires sur le monde lusophone (Nanterre) (laboratoire) depuis le 19-12-2012 .

  • Titre traduit

    Perception et vision du paysage dans le cinéma italien de Sole à Deserto rosso (1929-1964) : les concordances et les autonomies du rapport avec la littérature


  • Résumé

    Le paysage représente un point de rencontre entre un modèle culturel et une perception. Ils existent deux types de paysages : celui que l’on peut concevoir comme objet d’observation et qui renvoie à un paysage pictural et artistique ; et le paysage vu en tant « qu’espace vécu » et qui appartient au domaine du paysage géographique. La littérature tout comme le cinéma, se sont depuis toujours intéressés à l’importance du paysage. Le regard que le cinéma porte sur le paysage fait référence à de nombreux modèles culturels, artistiques, littéraires et sociaux qui connaissent une évolution constante. Notre travail porte sur la perception et sur les visions du paysage qu’offrent les œuvres littéraires et cinématographiques italiennes entre 1929 et 1964. La thèse se fonde sur les théoriciens du paysage et des critiques cinématographiques et littéraires et tente de mettre en évidence les diverses fonctions (identitaires culturelles, symboliques et esthétiques) du paysage.

  • Titre traduit

    Perception and vision of the landscape in italian cinema from Sole to Deserto Rosso (1929-1964) : the accordance and the autonomy on the relationship with literature


  • Résumé

    The landscape represents a meeting point between a cultural model and people’s perception of the world. There are two types of landscape: one, conceived as object of observation which refers to a pictorial and artistic landscape, and other, seen as a lived space, part of the field of geographical landscape. Literature, as well as cinema, is mindful of the importance of the landscape. The regard cinema addresses to the landscape refers to several cultural, artistic, literary and social patterns, all of which are in constant evolution. Our study will focus on the perception and vision of the landscape displayed in Italian literary and cinematographic works between 1929 and 1964. Based on landscape theoreticians and critics of film and literature, we attempted to outline the various functions (cultural identity, symbolic, aesthetic) assumed by the landscape itself.