From physical inactivity to the problematic practice of physical exercise : a study of their prevalence, measures, and determinants

par Gayatri Kotbagi

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Lucia Romo et de Laurence Kern.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) depuis le 13-12-2012 .


  • Résumé

    Le comportement envers une activité physique (AP) peut être compris sur un continuum où les individus inactifs et les individus qui pratiquent de façon excessive représentent les deux extrémités. Au milieu de ce continuum se trouvent les individus qui pratiquent de façon modérée et régulière. Ce sont ces derniers qui semblent bénéficier le plus de la pratique d’une AP (Canning et al., 2014; Kern et al., 2013; Warburton et al., 2006; Spirduso, 1995) (Spirduso, 1995). Cette thèse a pour but de comprendre les comportements dites ‘à risque pour la santé’ par rapport à la pratique d’AP, notamment l’inactivité physique et la pratique problématique d’exercice physique (PPEP). Cette thèse s’articule donc en deux parties. La première partie ‘‘Perspectives théoriques’’ a pour but la présentation d’une recherche adaptée afin de fournir une compréhension complète des comportements vis à vis la pratique d’AP et plus particulièrement l’inactivité physique et la PPEP. Cette partie vise également à faire un état de lieu de leurs méthodes d’évaluation, leurs causes et conséquences, ainsi que leurs préventions et traitements. La deuxième partie ‘‘Perspectives empiriques’’ qui sera elle même divisée en deux sous sections, sera consacrée aux différents articles (publiés ou en cours) englobant l’inactivité physique chez les étudiants universitaires et la PPEP: le but de cette dissertation est donc double et s’articule autour de sept articles. 1/Pour comprendre le problème d’inactivité physique à travers: (a) Une revue systématique de la prévalence globale de l’inactivité physique au sein des étudiants universitaires; (b) Une étude croisée effectuée au sein des communautés estudiantines françaises et indiennes; (c) Une étude exploratoire afin de tracer le profil des étudiants inactifs en Inde. 2/ Afin de mieux cerner le phénomène de la PPEP grâce à:(a) La validation d’un modèle hiérarchique définissant la PPEP; (b) L’étude du cas clinique d’un homme de cinquante ans mettant en lumière le développement et les motivations vis à vis la PPEP;(c) Une etude exploratoire sur les liens entre la PPEP et les traits d’impulsivité; (d) Cette étude vise à reproduire le modèle de Cook & Hausenblas (2008) qui postule que la PPEP joue un rôle de médiateur entre l’exercice physique et les troubles du comportements alimentaires (TCA).

  • Titre traduit

    De l’inactivité physique à la pratique problématique d’exercice physique : etude de prévalence, mesures et détérminants


  • Résumé

    Behavior towards physical activity (PA) can be investigated on a continuum with physical inactivity on one end and excessive exercise leading to the dangers of doping and/or problematic practice of physical exercise (PPPE), on the other. The aim of the current dissertation is to further clarify the concepts of physical inactivity as well as PPPE, in order to promote the adoption of regular and moderate PA while taking into account the negative consequences of excessive exercising. This dissertation is divided into two parts. The purpose of Part I – ‘Theoretical Perspectives’ is to present pertinent research and provide a general understanding of physical inactivity and PPPE. Part II – ‘Empirical Perspectives’, consists of the various research papers encompassing the two phenomena. Thus, the aim of this dissertation is twofold and is achieved through seven papers: 1/To understand the epidemic of physical inactivity through (a) a systematic review of prevalence of physical inactivity in college students globally on studies done between 2002 and 2015, (b) a cross sectional study done on a cohort of French and Indian university students and (c) an analysis of the psychological correlates of physical inactivity amongst Indian university students. 2/ To understand the phenomenon of PPPE through (a) the validation of an hierarchical model explaining PPPE, (b) a clinical case study of a 50 year old man throwing light upon the development and motivations towards PPPE, and (c) the possible links between traits of impulsivity and PPPE. This section also presents a fourth working article which (d) aims to replicate the mediation model of exercise, PPPE and eating pathology validated by Cook & Hausenblas (2008) along with the motivation to control weight.