Travailler en crèche et accueillir un spectacle : vers une approche pédagogique des interventions artistiques auprès des jeunes enfants

par Laurence Lefevre

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Dominique Ottavi.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) , en partenariat avec Centre de recherches en éducation et formation (Nanterre) (laboratoire) depuis le 14-12-2012 .


  • Résumé

    La thèse questionne la place d’interventions artistiques, telle que le spectacle vivant, auprès des professionnel/le/s de la petite enfance, travaillant dans les établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE). Elle s’inscrit dans un contexte professionnel à deux niveaux. Le premier considère les dernières réformes juridiques et les contraintes financières, qui ont accru une rationalité instrumentale des institutions, et entraîné une recomposition des identités professionnelles. Le second étudie les caractéristiques du travail près des jeunes enfants, où les actes répétitifs sont nombreux, associés à une implication subjective et émotionnelle, imposant des références aux théories du care. Le cadre épistémologique de la thèse prend appui sur les fondements de l’histoire de l’Ecole de Chicago, les professionnel/le/s de la petite enfance sont alors considéré/e/s dans un rôle d’acteur/rice/s. Différents types de matériaux ont été collectés. Le premier a été la constitution d’un recueil et d’une analyse de la presse spécialisée de la petite enfance. Un deuxième a été la réalisation d’entretien semi-directifs avec des spécialistes de la petite enfance (2), de l’art (2), des institutions politiques (2). Le dernier a été un temps d’immersion, dans une crèche collective, le jour où est accueilli un spectacle de danse contemporaine, avec deux entretiens pour trois salarié/e/s : avant le spectacle et un mois après. La thèse met en lumière dans quelle mesure il/elle/s sont aussi les destinataires du spectacle. La thèse montre la construction de la posture de spectateur/rice, tout en étant professionnel/le, et des éléments de compréhension des relations entre les intervenant/e/s artistiques et les professionnel/le/s. Ces éléments sont pensés en tenant compte des différents paramètres pouvant constituer des freins, tout en considérant une valorisation de la vie quotidienne des jeunes enfants.

  • Titre traduit

    Working in a crèche ( a day care) and seeing a spectacle : towards a pedagogical approach to artistic interventions with young children


  • Résumé

    This PhD thesis deals with the use, by early childhood professionals working in establishment proving care for young children, of artistic intervention such as performing arts. Its inscription in a professional context is double. The first one takes into account the last legal reforms and financial constraints. Both participate to increase the use of an instrumental rationality inside these institutions leading to a reconfiguration of professionals’ identities. The second one highlights the different characteristics of such a work which requires many repetitive acts with a need of both emotional and subjective implication. References of the theory of care can therefore be useful. The epistemological framework of this research leans on the School of Chicago’s historical background, which mean that early childhood professionals are considered as actors. Different sets of data were collected. The first one was a compilation and analysis of early childhood specialized press. The second one was semi-structured interviews with experts of early childhood, arts and political institutions. The last one was an immersion inside a collaborative crèche, during the day of the performance of a contemporary dance show. Two interviews, one before the performance and another a month after, were conducted with three professionals of the crèche. This PhD thesis highlights that performing arts are also addressed to professionals of crèche. It shows how the posture of being a spectator is built by these professionals. It gives an understanding on the relationship between artists and professionals. It is thought by taking into account different parameters that can constitute brakes in this relationship as well as considering the valorization of the everyday life of young children.