L'efficacité de la gestion à l'épreuve des contextes d'interprétation africains

par Alain Henry

Projet de thèse en Sciences de gestion

Sous la direction de Jean-Pierre Segal.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) depuis le 10-12-2012 .


  • Résumé

    La gestion des services publics de base est défaillante en Afrique subsaharienne (santé, éducation, eau potable, électricité, etc.). Cette mauvaise gestion tient le plus souvent à des comportements inadaptés à une gestion moderne. Depuis trente ans, peu de progrès ont été réalisés, et cela malgré les appuis financiers des bailleurs de fonds internationaux et les conseils de nombreux experts. Cette double constance de l'échec constitue une question digne d'être explorée. la thèse montrera que la difficulté tient au fait que les experts ne sont jamais intéressés à l'univers mental des sociétés concernées. L'application formelle des outils internationaux de gestion s'avère sans grand impact. En cherchant à caractériser ce qui constitue la marque profonde, commune aux cultures d'Afrique subsaharienne, nous montrerons qu'une application beaucoup plus efficace des règles de gestion moderne est faisable. Encore faut-il s'intéresser à la manière dont ces règles et ces outils sont compris et mis en oeuvre dans ces contextes culturels.


  • Pas de résumé disponible.