Etude comparative des processus electoraux en afrique et leur impact sur la paix civile et le developpement economique : l’exemple du modele democratique senegalais

par Moustapha Kane

Projet de thèse en Droit Public

Sous la direction de Christophe Euzet et de Seydou Diouf.


  • Résumé

    Le principe de l’alternance démocratique au pouvoir fait généralement défaut en Afrique. Cette étape cruciale dans le processus de démocratisation des Etats africains a un impact sur la paix civile et la sécurité. Cet impact est le plus souvent négatif sauf dans de rares cas où le processus de transition démocratique se déroule en douceur. Les échéances électorales en Afrique constituent le plus souvent une période d’instabilité politique ayant pour conséquence la paralysie du développement de ces pays. L’organisation des élections qui devrait pourtant être considérée comme une chose normale, légitime dans les pays démocratiques, fait l’objet de querelles partisanes, de violences inouïes de toutes sortes en période de précampagne, durant les élections voire post électorales. Pourtant, force est de constater que toutes les Constitutions africaines consacrent le principe d’organisation régulière des élections, ce qui contraste à la réalité de ce que nous connaissons aujourd’hui. A une époque d’incertitudes et de violences liées aux élections en Afrique occidentale comme récemment en Cote d’Ivoire, actuellement en Guinée et au Mali, le Sénégal a réaffirmé son attachement à sa tradition de transmission démocratique du pouvoir avec l’élection du président Macky Sall. Cependant, pourquoi l’élection qui devrait être un facteur de paix, constitue en Afrique une menace sur la paix civile et le développement économique ? Que faire pour éviter ces drames humains ? Quels sont les facteurs explicatifs de ces phénomènes localisés, en règle générale en Afrique ? Cependant qu’est ce qui explique l’ancrage du Sénégal aux valeurs démocratiques comparé aux autres pays de la sous régions? Qu’est ce qui explique sur le plan structurel et institutionnel un tel processus démocratique sénégalais sans faille jusqu’ici ? Ainsi, pour comprendre la marche démocratique du Sénégal, nous étudierons d’abord son histoire politique, pour comprendre les mécanismes institutionnels et les facteurs économique, religieux et socioculturel qui font la singularité du Sénégal et qui le distingue des autres pays africains ?


  • Pas de résumé disponible.