Namiki Sôsuke (1695-1751), dramaturge de l’« âge d'or » du théâtre ningyô-jôruri

par Jonathan Charles Mills

Projet de thèse en Littératures et civilisations


Sous la direction de Michel Vieillard-Baron.

Thèses en préparation à Paris, INALCO , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) depuis le 01-10-2012 .


  • Résumé

    Namiki Sôsuke (également connu sous le nom de Namiki Senryû, 1695-1751) est considéré comme l’auteur principal des œuvres les plus célèbres de « l’âge d’or » du théâtre de ningyô-jôruri (théâtre de poupées) des années 1740. Les trois chefs-d’œuvre de ce théâtre, Modèle de calligraphie, la tradition secrète de Sugawara (1746), Yoshitsune aux mille cerisiers (1747) et Le Trésor des vassaux fidèles (1748) furent probablement écrits sous sa direction. Ses pièces ont fait l’objet de très peu de recherches en langues occidentales, et à ce jour, il n’existe aucune étude globale de son œuvre. Notre étude tente de combler cette lacune. Dans la première partie, nous examinons l’histoire de ce théâtre, les espaces de sa production et sa représentation, ainsi que les données biographiques sur Sôsuke. Dans la seconde partie, nous tentons, à travers l’analyse de ses œuvres, de cerner les spécificités principales des textes de ce dramaturge. Ses œuvres ont fait l’objet de très peu d’études en langues occidentales, et à ce jour il n’existe aucune étude globale de sa production. Notre travail tentera de combler cette lacune. Dans la première partie, nous examinerons l’histoire de ce théâtre, les espaces de sa production et sa représentation, ainsi que les données biographiques sur Sôsuke. Dans la seconde partie, nous tenterons, à travers des analyses de ses œuvres, de cerner les spécificités principales des textes de ce dramaturge.

  • Titre traduit

    Namiki Sōsuke (1695-1751), Playwright of the 'Golden Age' of the Ningyō Jōruri Theatre


  • Résumé

    Namiki Sōsuke (also Namiki Senryū, 1695-1751) is considered to be the principal author of the most popular works of the “Golden Age” of the 1740 ningyō-jōruri theatre (puppet theatre). Sugawara and the Secrets of Calligraphy (1746), Yoshitsune and the Thousand Cherry Trees (1747), and Chūshingura: The Treasury of Loyal Retainers (1748) were all written under his direction. There exists very little research on his work in Western languages, and to date there has been no comprehensive study of his oeuvre. This work attempts to fill the gap. In the first part, I examine the history of this theatre, the spaces of its production and representation, and the biographical data on Sôsuke. In the second part, I attempt to identify the principal features of this playwright’s work through analyses of his texts. His works have been the subject of very few studies in Western languages, and to date there is no comprehensive study of its production. This work will try to fill this gap. In the first part, we will examine the history of this theatre, the spaces of its production and its representation, as well as the biographical data on Sôsuke. In the second part, we will attempt, through analyses of his works, to identify the main features of this playwright’s texts.